weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: Ulsan City :: West
the darkest.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Be the shallows ••• Lim Dae Jung

avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
26.09.16 21:49
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• Cela faisait un petit moment qu'il avait dans les idées de faire connaître les bas-fonds de la ville à Dae Jung. Ce petit vampire perdu au milieu du brouillard. Parmi toutes ces créatures toutes plus insignifiantes les unes que les autres. A ce qui paraissait, on tentait de l'emmener vers le haut. Mais qu'avait-il à y gagner maintenant qu'il n'était qu'un suceur de sang parmi tant d'autres ? Il n'était pas le premier, et ne serait pas le dernier à se faire transformer. Pour le démon, il n'y avait rien d'autre à faire que d'embrasser sa nouvelle nature.
Mais, pour cela, fallait-il encore s'adresser à la bonne personne. Anzai était la bonne personne. Il le savait lui-même, affalé à l'arrière de la boutique de souvenirs dans laquelle venaient se perdre quelques derniers touristes. Il allait bientôt fermer le rideau, pour ne le rouvrir que le lendemain matin. Une toute autre vie l'attendait à l'extérieur, dans les ruelles bondées de monde en cette heure qui tombait dans le ciel de Corée. Le groupe d'étrangers régla ses articles au comptoir, se fit curieux sur les dons de voyance du démon. Celui-ci se prit au jeu d'en impressionner un en attrapant sa main pour lui apprendre que sa mère guérirait de son cancer. Vraie ou fausse nouvelle, Anzai reçut une liasse de billets échange.
Enfin, il put faire un rapide tour de boutique avant de la fermer complètement pour la nuit. Parfois, il songeait à employer du personnel, et puis il se souvenait de sa condition ; il était trop aisé de soupçonner ses allées et venues dans les différents mondes. Quoi qu'il en soit, il se tenait désormais à l'extérieur, prêt à se rendre utile pour le vampire qu'il avait plus ou moins pris sous son aile. Il était plus que temps de lui faire découvrir les délices qui se cachaient sous les yeux de ceux qui les gardaient fermés.

« Dae Jung ! »

Un large sourire s'étendant sur son visage, Kajime venait de tomber sur celui qu'il recherchait. Coincé entre deux ruelles sombres car il craignait encore les lumières du soleil couchant, Dae Jung semblait encore plus perdu que d'ordinaire.

« Qu'est-ce que tu fais là, tapis tout seul dans le noir ? Tu veux faire peur aux humains ? rit Anzai, fais attention à toi. »

Oui, il s'amusait, il le taquinait ; mais le vampire ne le prenait pas mal, n'est-ce pas ? Même si cela n'importait que peu le démon, il n'avait pas particulièrement envie de le froisser puisque tout un programme s'étendait déjà dans son esprit. Par quoi commencer pour lui montrer le royaume des ombres ? Il y avait ces arrières boutiques aux trafics étranges - un peu semblables à la sienne - , ces boîtes de nuit réputées pour le proxénétisme, ces bars où le sang coulait entre deux bouteilles... Le choix était vaste ; et la nuit bien trop courte.
Anzai étira ses bras au-dessus de sa tête pour faire craquer les vertèbres de sa colonne vertébrale. Il était resté trop longtemps assis aujourd'hui, ses membres étaient engourdis.

« Bon, lâcha-t-il, il est temps d'y aller maintenant. Nous n'avons pas toute la nuit. »

Parce que les vampires, c'étaient bien trop compliqué à gérer pour lui. Faire attention au soleil, ne pas les exposer trop longtemps à des lumières artificielles, éviter les gousses d'ail ? Un rictus se forma sur les lèvres du démon tandis qu'il approchait son visage de celui de son interlocuteur. L'impatience pouvait aisément se lire dans ses pupilles changeantes.
Déjà, il sentait les ténèbres l'appeler. Le vent coulait sur sa peau, soulevant ses cheveux blonds presque blancs. C'était ça, le frisson qu'il aimait tant lorsqu'une bonne soirée était en marche. Et ce soir-là en serait une, sans le moindre doute possible. Dae Jung ne serait pas déçu.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
29.09.16 22:14
BE THE SHALLOWS
FT SOEJI ANZAI



“La mère de la débauche n'est pas la joie, mais l'absence de la joie.”

Comme à mon habitude, je me terre dans les ruelles sombres pendant la journée. Parfois, je me terre dans les bâtiments abandonnés qui sont aux alentours mais ma préférence reste aux ruelles. J'ai de quoi survivre à portée de main.Et j'ai tout cela en très grande quantité. Du sang en abondance et en permanence. Un léger rictus se dessine sur mon visage en y pensant, mais il s'efface assez vite lorsque je me rend bien assez vite compte du fait que mes pensées sont plus que malsaines, et le contraire des principes que je me suis crée il y a quelques semaines de cela. Ne pas devenir un monstre. Décision bien difficile à prendre, aux vues de ce que la nature avait fait de moi.
Mais, il y a quelques jours seulement, j'ai fais de miraculeuses rencontres. Une vampire, du nom de Daewen m'a aidée à mieux comprendre ce qui m'arrive et a me contrôler un minimum. Puis, j'ai rencontré Eun Ha, une Shadowhunter, qui elle m'aide à remonter la pente, à connaître le monde des ombres... Mais, une autre connaissance m'a dit que ce que ces deux-ci essayent de me faire voir n'est que la face visible de l'iceberg. Que cette partie visible n'est pas la plus plaisante à voir, et qu'il faut que je la découvre. Et cette personne n'est d'autre qu'un démon, se faisant appeler Soeji Anzai.

J'entend mon nom sortir de la bouche de quelqu'un, ce qui me fait me retourner vers cette personne qui n'est d'autre que ce fameux démon. J'avais presque oublié que l'on devait sortir ce soir... Un petit sourire décore mon visage, contrastant alors avec mon regard faisant penser à celui d'un enfant paumé. Il me taquine, comme à son habitude. Et moi, je ne sais jamais vraiment si je dois sourire ou le prendre mal, alors je me contente de ne rien dire et de sourire bêtement.

"Oh... Je pense que tu sais très bien que si je pouvais aller ailleurs que dans ces foutues ruelles sombres, je le ferais. Et puis, vu ma tête de déterré, juste le fait de voir ma tronche ferait peur à n'importe qui, c'est sûr !"

Je l'observe, sans pour autant le détailler de la tête aux pieds. Non, je le regarde juste réfléchir au déroulement de cette très prochaine soirée, avant qu'il ne s'étire tout en me faisant pat de sa grande impatience. Son visage s'approchant du mien, c'est par réflexe que je recule légèrement le mien. La proximité, disons que ce n'est pas du tout mon truc... Sauf pour me nourrir.

"Oui, on devrait y aller..." Je me stoppe un instant, fronçant un peu les sourcils. "Mais aller où en fait ? Qu'est-ce que tu veux me montrer, exactement ?"

Quelle question... Toute ma naïveté refait surface, avec mon regard de petit garçon perdu dans un monde qui lui est totalement inconnu. Qui verrait un démon fréquenter des endroits pas louche du tout ? Personne, à part moi je crois. Je pense que si j'étais à la place du démon en face de moi j'aurais eu tellement pitié de cette personne que je suis devenu. Mais bon, disons que cette soirée va peut être arranger certaines choses chez moi.

"Tu comptes me montrer les bas fonds de la ville ? Un peu comme dans les films que j'ai pu voir auparavant ?.."

Au fond de moi, j'ai toujours trouvés ces endroits... Cool. Avant, je voulais vraiment aller dans ce genre d'endroits au moins une fois dans ma vie, parce que c'est digne d'un film d'action ou autre. Aujourd'hui, je veux y aller parce que je sais qu'il y aura plein d'interdits que je pourrais transgresser en toute... Discrétion. Juste une fois. Une seule fois, et c'est tout.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
04.10.16 22:29
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• « Toi, faire peur à quelqu'un ? Tu n'es pas sérieux, j'espère. »

Il s'était mis à rire aux paroles de son interlocuteur, toujours tapi dans le renfoncement de cette ruelle. Il n'était pas bien costaud, et en dehors de ses canines pointues, il n'avait pas la moindre allure d'un véritable vampire. Dans le passé, Anzai avait déjà eu affaire avec des suceurs de sang, et il n'avait pas gardé le souvenir d'êtres aussi incapables de subvenir à ses besoins. Peut-être que cette condition n'était pas la meilleure de toute, mais désormais Dae Jung devait apprendre à composer avec. La vie était ainsi faite. D'autant plus que maintenant la sienne était immortelle - s'il décidait d'en prendre le plus grand soin.
Néanmoins, l'attention du démon revint se focaliser sur le programme de cette soirée. Qu'est-ce qu'il comptait lui faire voir... Les bas-fonds de la ville. L'envers du décor. Toutes ces personnes cachées aux yeux de la population qui ne sont pas si mauvaises qu'on pourrait le croire. Et puis, surtout, il voulait lui montrer comment s'amuser sans se prendre la tête pour des futilités. Sa réflexion était donc toute faite : il l'emmènerait d'abord dans un bar qu'il connaissait bien et qui n'était pas si loin que ça.

« Je vais te montrer les mystères que renferment cette ville. Je suis presque certain que tu ne le soupçonnerais jamais. Allez, le soleil s'est couché, tu vas pouvoir sortir de là et te donner un coup de peigne. »

On aurait dit qu'il s'était battu contre des démons. Probablement ses démons intérieurs, mais Anzai n'en avait rien à faire pour ce soir. Le sujet le plus important ne résidait pas à se morfondre sur soi. Le vampire devait être convaincue que suivre sa voie était la meilleure des choses à faire. Aussi, haussa-t-il les épaules à l'interrogation que lui posait la créature près de lui.

« Cela n'a rien à voir avec les films. Il faut que tu t'en fasses une opinion propre. »

Un nouveau sourire s'installa sur son visage tandis qu'il commençait à s'aventurer à travers les différentes ruelles, Dae Jung sur ses pas. Il allait vite dans le but de voir l'envie de son camarade à le suivre dans cette aventure nocturne. Et puis aussi parce que les heures de la nuit paraissaient souvent bien trop courtes pour toutes les expériences probables à y vivre.
Quelques minutes plus tard, ils parvinrent devant le fameux bar où Anzai avait décidé de se rendre. Il s'agissait en fait d'un établissement miteux, qui tombait à moitié en ruines. Une fois à l'intérieur, en revanche, la luxure s'imposait. Les murs étaient d'un pourpre doucereux tandis que les canapés et fauteuils étaient recouverts de soie. Le démon savait ce lieu réputé pour les demoiselles qui servaient, toujours vêtues d'un vêtement différent chaque soir de la semaine. Ce soir-là, elles portaient des oreilles de lapin, et le reste de la panoplie, couvrant à peine leur chaire.
Le démon fit signe au vampire de s'installer où bon lui semblait. Ils étaient les premiers clients, ce qui n'était pas une mauvaise chose dans le fond. Une fois assis, le brun appela l'une des serveuses pour qu'elle prenne leur commande. Il ne laissa pas le choix à Dae Jung sur les cocktails désirés.

« Elles sont intéressantes, n'est-ce pas ? fit-il remarquer à son camarade. Tu peux avoir celle que tu veux, si tu le désires... »

Son regard en disait long sur ce qui se déroulait en dehors de ces murs. En effet, en connaissant un minimum les magouilles de l'homme propriétaire de l'établissement, on savait parfaitement qu'aucune de ces filles ne se voyaient plus d'une semaine. Elles étaient parfois achetées, rejetées ou bien... autre chose. Les affaires des vampires.
Le démon croisa ses longues jambes fines tandis qu'il extirpait un petit sachet blanc de l'intérieur de sa poche de pantalon. Un fin sourire se traça sur ses lèvres alors qu'il le disposait sur la table, près du verre de Dae Jung que la demoiselle venait de leurs apporter.

« C'est meilleur avec ça. Tu veux essayer ? »

Il ne le forçait bien sûr en rien, mais il espérait que son vis-à-vis serait suffisamment enthousiaste à cette proposition. De la poudre de fée. C'était l'une des drogues assez répandue par ici - mais ce n'était pas la plus méchante. Disons qu'il y avait pire que ça. Anzai but une gorgée de son cocktail, les pupilles fixées sur le vampire.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
09.10.16 2:01
BE THE SHALLOWS
FT SOEJI ANZAI



“La mère de la débauche n'est pas la joie, mais l'absence de la joie.”

Son humeur moqueuse est de toute épreuve. Mais il a quand même raison... Vu ma dégaine,personne ne peut vraiment avoir peur de moi. Il n'y a que mes crocs qui font de l'effet, et seulement quand je me décide des les montrer. Le seul moment où je fais peur, c'est quand je vide une personne de son sang.

"... Bah, disons que j'ai une dégaine plus pathétique qu'autre chose. Et j'avoue que cette situation m’exaspère plus qu'autre chose."

Cette situation est bien plus qu'épuisante à vrai dire. D'accord, je n'ai jamais voulu de cette vie. J'ai fais des choses que je ne pardonnerais sûrement jamais, mais je vais devoir faire un bond en avant. Parce que oui, désormais je suis immortel et pour le moment je me contente simplement de survivre. Pas une seule fois j'ai pu me détendre, et je pense que c'est une chose qu'Anzai a remarqué en me voyant. Je ne connais pas le monde qu'il va me montrer, et j'ai eu une vie d'humain bien trop gentillette pour me douter de ce qu'il va bien pouvoir me montrer.
Lui-même me le fait remarquer. En effet, il y a tellement de chose en ce monde que je ne saurais soupçonner. Il s'agit peut être d'un endroit assez louche semblable à ceux que l'on voyait de temps en temps dans le monde des humains, mais cette fois-ci, ces endroits seront très sûrement encore plus glauques à mon humble avis.

"Tout dépendra de l'endroit dans lequel tu vas me traîner après tout..."

Le soleil s'est enfin couché, ce qui me permet de retirer la capuche de mon sweat. Bien sûr, ma mine affreuse doit sûrement être encore plus visible qu'auparavant, parce que ce ne sont plus vraiment des cernes que j'ai mais des crevasses. En plus de ma peau pâle, oui. Mon regard se veut légèrement désespéré lorsqu'Anzai énonce le fait que les films ou autres, n'ont absolument rien à voir avec la réalité.

"Dommage... Pourtant, parfois la science fiction rattrape la réalité."

Oui, je suis quelqu'un excessivement naïf. D'ailleurs, je pense que c'est limite écrit sur mon front, ça ce voit tellement... Le temps que je me perde dans mes pensées, je vois Anzai commencer à entamer le chemin, tout sourire. Et c'est donc en trottinant à moitié qu je le rejoins, tout en gardant un rythme plutôt élevé pour ne pas le perdre. Je ne tiens pas vraiment à passer une soirée de plus seule, surtout celle-ci.
Nous arrivons donc ainsi devant ce fameux endroit... Et tout ce que je vois pour le moment, ce n'est qu'une façade sale et tombant en ruines. Je commence à être septique, me demandant si, au final, tout cela valait réellement le coup. enfin, jusqu'à ce que je suive le démon à l'intérieur du bar. L'intérieur n'avait vraiment rien à voir avec l'extérieur. Et disons que le personnel exclusivement féminin a de quoi mettre l'eau à la bouche... Même si je ne ressens plus vraiment grand chose depuis que je suis revenu à la vie, cela ne m'empêche pas vraiment de mater un peu, même si je trouve ça plutôt déplacé en réalité. C'est bien pour ça que je reste discret, en regardant toutes ces jeunes filles "vêtues" en lapin.
Me faisant signe de m'installer, je m’exécute et vais m'asseoir sur un de ces fauteuils recouverts de soie. Cela fait tellement longtemps que je ne me suis pas rendu dans un endroit aussi confortable. Ça fait tellement de bien pourtant... J'observe Anzai s'asseoir avec moi, appelant alors une verveuse et prend commande pour nous deux sans me laisser le temps de parler. Mais disons que mon regard se porte plutôt  sur... Euh, la queue de lapin du costume de la jeune serveuse. Non, je ne mate pas... Ou peut être que si. Mais je finis par très vite détourner le regard en entendant la phrase du démon.

"... Elles sont plutôt jolies oui." Je me gratte rapidement le crâne, avant de secouer la tête négativement. "Non, c'est bon, ça m’intéresse pas... Je suis déjà pris."

Si je parle d'Abigail ? Complètement. Je ne sais pas vraiment ce qu'elle est devenue depuis, mais c'est sûr qu'elle doit me détester. Et même si je ne le reverrais sûrement plus jamais, je préfère m'abstenir pour ce genre de chose pour le moment. Et puis, faire ce genre de choses avec de pauvres filles réduites à l'esclavage, non merci. La seule chose qui pourrait me mener à profiter de l'une d'entre elle... Ce serait surement la faim. D'ailleurs, celle-ci allait sûrement pointer le bout de son nez dans un certain temps.
Mon regard se pose sur le cocktail qui se fait poser devant moi, puis se fixe sur les mains d'Anzai qui en profite pour sortir un sachet contenant une poudre blanche à l'intérieur... De la drogue, c'est obligé. Je finis par soupirer de gêne avant de prendre la parole.

"Désolé mais... Je peux rien ingérer d'autre que du sang humain." Je grimace un peu. "J'ai déjà essayé... Disons que tout a atterrit sur le sol."

Je soupire de nouveau, avant de réfléchir. Peut être que je viens de trouver une solution à notre problème. Alors un petit rictus apparaît sur mon visage.

"Ah ! Je sais. Une fois j'ai bu le sang d'un gars qui était bourré... Et j'étais aussi bourré que lui juste après. C'est plutôt une bonne solution, non ?"



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
16.10.16 22:57
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• Il y avait bien quelque chose qu'il ne comprenait pas chez Dae Jung, mais aussi chez la plupart des êtres humains. Après tout, contrairement à ce petit vampire, le démon, lui, n'avait jamais connu la mortalité. Il était né comme il était aujourd'hui. Son interlocuteur était passé par une autre étape avant celle-ci. Les humains... C'était un sujet qui intéressait Anzai depuis qu'ils les avaient côtoyé. Jamais il n'aurait aimé être l'un d'eux, comment pouvaient-il vivre en sachant qu'ils n'étaient destinés qu'à mourir ? Au bout du compte, trimer durant des années, toute sa vie, pour avoir une fin aussi pathétique. Clairement, ce n'était pas de chance. Rien que pour ça, il s'estimait heureux d'être né sous une étoile différente. Il ne dirait pas non plus que c'était la meilleure, mais il y avait bien pire. A son humble avis, Dae Jung devrait lui aussi être satisfait de cette transformation.
Pour les nombreux bons côtés, il l'entraînait avec lui dans sa débauche. Il souhaitait lui faire voir qu'il n'y avait rien de mauvais à se tapir au fond d'un gouffre quand on savait s'en sortir et gérer ce fameux fond. C'était le cas pour Anzai, et il espérait qu'il en serait de même pour son vampire d'ami. Ainsi, ils se retrouvèrent dans un bar que le démon connaissait bien. La devanture ne payait pas de mine, mais les richesses qui se cachaient à l'intérieur étaient bien plus intéressantes. Ils purent s'installer à leur aise et commander rapidement ce qu'ils voulaient boire. Les yeux gourmands de Kajime se laissait facilement porter sur les délicates courbes des différentes lapines qui se promenaient dans cet espace. Un instant, il aperçut le regard de Dae Jung se déposer sur l'une des serveuses et cela lui fit esquisser un silencieux sourire.
Alors comme ça il ne souhaitait aucune des jeunes femmes qui se dandinaient dans le coin ? Il fronça les sourcils, plutôt contrarié dans un premier temps. Ils étaient là pour s'amuser ; il fallait impérativement qu'il déride un peu son camarade. Un sachet de poudre de sortit, Dae Jung déclina une fois encore, prétextant que cette drogue ne lui faisait rien... à moins qu'elle ne soit dans le sang de quelqu'un et qu'il s'en abreuve.

« Une solution intéressante effectivement... fit le démon en trempant ses lèvres dans la boisson qu'on venait de déposer sous ses yeux devenus rouges. Choisis-en une, celle que tu préfères.

Il se rapprocha de son camarade pour lui intimer, plus discrètement, pour que personne en dehors d'eux deux soient au courant de ce qu'ils manigançaient.

« Elles aiment se prêter aux jeux des clients, elles boivent facilement si on les attire à nous. »

Il lui fit un clin d’œil complice avant de croiser ses longues jambes. Ses pupilles revinrent se perdre dans la salle, se demandant quelle charmante créature le vampire choisirait. Peut-être la brune, là-bas ? A moins qu'il ne décide d'alpaguer la demoiselle sur laquelle ses yeux s'étaient déposés. La curiosité l'attrapait et il était dans le genre impatient quand il s'agissait de s'amuser. Le premier, alors, il se permit de sniffer un peu de cette poudre, un large sourire barrant ensuite son visage.

« Au fait, comment ça va toi ? Vraiment, je veux dire. Toujours aussi peu inspiré par ta nouvelle condition ou bien tu finis par comprendre qu'il faut que tu t'y fasses ? »

Nouveau sourire, nouvelle gorgée de son cocktail.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
23.10.16 21:51
BE THE SHALLOWS
FT SOEJI ANZAI



“La mère de la débauche n'est pas la joie, mais l'absence de la joie.”

Même si mes envies dites... Sexuelles, ne peuvent plus vraiment me perturber, il faut dire que ces filles sont réellement plaisantes. Mais notamment celle sur qui mes yeux se sont arrêtés... Une jolie femme aux cheveux châtains foncés, visiblement occidentale... Autant le dire, je n'ai jamais vraiment eu de coup de cœur pour les femmes Asiatiques, mes yeux se sont toujours portés vers les occidentales. Et surtout vers les femmes du même genre qu'Abigail... Et cette fille, me fait penser à elle, hormis ses formes généreuses, c'est cette ressemblance qui m'a frappé en premier.
Je me fais bien vite couper dans mes pensées par le démon, qui a très sûrement remarqué cette certaine attirance que j'ai pour la jeune serveuse. Et il n'hésite pas à me le faire remarquer, de part son sourire silencieux mais aussi de par le murmure duquel il vient de me faire part. Je sais que je dois me lâcher un peu... Je suis là pour ça à la base en plus, et moi je me coince. Je soupire avant de lui répondre, observant ses yeux alors devenus rouges.

"Je sais pas... Enfin, c'est pas que je veux pas, non... Mais..." Je finis par me passer une main dans les cheveux, regardant alors la serveuse sur qui mes yeux n'arrêtent pas de se poser. "Elle... Elle est à mon goût."

Il faut bien un début à tout... Non ? C'est pas vraiment la meilleure chose que j'ai pu expérimenter jusque là, en terme de morale mais je suis sûr que... Je me sentirais beaucoup mieux après ça.
Je fais donc signe à la serveuse, afin de l'attirer vers nous, alors que mon vis-à-vis se défonce à je-ne-sais-quoi. Je l'écoute d'ailleurs me poser une question, un sourire scotché à son visage, avant que la serveuse n'arrive.

"J'ai encore un peu de mal à m'y faire... Je sais, que je dois m'y faire mais disons qu'avant, mon style de vie ne consistait pas réellement à ôter la vie d'autrui quotidiennement."

J'observe longuement mon ami démoniaque, me servir de nouveau un sourire béa et boire une nouvelle gorgée de son cocktail. Et c'est pile à ce moment, que la serveuse se joint à nous, nous demandant alors ce que nous désirions. "Hum... Rien... Enfin, si. Mon ami m'a commandé à boire mais je n'aime pas vraiment ce cocktail, alors je me suis dis que ce serait bête de le gâcher et que... Je pourrais vous l'offrir ?" Je la regarde, le sourire aux lèvres puis l'invite alors à s'asseoir à mes côtés. J'observe ses mains, mener ce fameux cocktail à ses lèvres... Malsain... Tout ça, c'est malsain. Je finis donc par détourner le regard, essayant de ne plus le poser de la sorte sur cette femme. En tout cas, je sais qu'il y en a un que ça amuse. Et il est en face de moi.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
28.10.16 17:43
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• Anzai avait l'habitude. L'habitude de toute cette ambiance, ce côté sombre et ces filles qui se traînaient dans de tels endroits. Il avait l'habitude de les côtoyer, les aborder et les emmener dans ses délires pour s'amuser, ou davantage. Qui se préoccupait de leur futur ? Elles étaient là pour la simple et unique distraction des clients tel que lui. Tel que Dae Jung, aussi. Généralement, ce repaire en attirait un peu plus, mais il était encore tôt, peut-être, pour ces suceurs de sang. Anzai ne s'inquiétait pas pour eux.
Un sourire barrait indubitablement son visage aux paroles de son interlocuteur qui, enfin, se décidait à faire un signe à la sublime créature qu'il avait aperçu à peine entré dans cet établissement. Le démon avait appris à comprendre les désirs de nombreuses créatures, et, surtout, des humains. Puisque Dae Jung était tout juste né en tant que vampire et qu'une grande part de son humanité vivait encore en lui, il avait choisi de jouer cette carte-là. Quel homme bien conçu résisterait aux charmes divins d'une femme à moitié dénudée et aux courbes gracieuses ? Aucun, pas même ce petit vampire. Voilà la raison pour laquelle Kajime souriait de cette manière. Il avait vu juste.

« Ne t'en fais pas pour ça. Dès que tu auras compris la bonne manière de t'amuser, tuer par toi-même fera entièrement parti de ton quotidien. »

Et puis, il se mit à rire légèrement, sachant quelle comparaison lui proposer.

« Et puis, ne me dis pas que tu étais végétarien, avant ta transformation, si ? Les humains, les bêtes... Tout ça, c'est du pareil au même, quand tu y réfléchis deux petites secondes. »

Il lui adressa un clin d’œil tandis que la demoiselle appelée arrivait dans leur direction. Anzai demeura assis sagement, regardant la scène qui se déroulait devant lui, jambes toujours croisées comme devant un bon feuilleton. ç'aurait pu être le cas, oui, vraiment, ç'aurait pu l'être. Sauf que ce petit vampire idiot ne paraissait pas prendre le jeu de la même façon que le démon. Celui-ci soupira, passa une main dans sa chevelure, presque agacé, et n'hésita pas à attraper l'une des serveuses qui passait par-là pour l'asseoir sur ses propres jambes.
Elle en parut surprise, mais devait savoir qu'elle n'avait pas son mot à dire puisque l'homme en face d'elle ne lui en laissait pas le choix. Aussi, Anzai fit sortir ses longs ongles de sa main droite, caressant le cou à la peau laiteuse de sa partenaire. Il lui murmura quelques mots à l'oreille, ce qui sembla la faire rire, alors que ses griffes commençaient vaguement à s'enfoncer dans son cou. Avant de la relâcher, il l'embrassa à pleine bouche, espérant bien que son camarade l'ait vu agir de cette manière.

« Elles n'attendent que ça, s'amusa-t-il à lui déclarer, n'aies pas peur de les blesser. N'est-ce pas, ma belle ? »

Il s'était adressé à la serveuse près de Dae Jung, l'air renfrogné sur le visage. Non, elles n'étaient pas des prostituées, ni rien d'autre de ce genre, mais si elles travaillaient dans cet endroit, c'était aussi pour les extras possibles à côté. Anzai prit le cocktail posé près de son ami, y versa de la poudre de fée, et le tendit à cette demoiselle.

« Oui, c'est malsain, et alors ? Si tu es là, c'est parce que tu as choisi de me suivre dans cette aventure. Vas jusqu'au bout, sinon tu peux retourner te terrer dans cette ruelle dégueulasse. »

Son index pointé dans sa direction, il rétracta sa griffe devant ses yeux. Pourquoi s'encombrerait-il de lui s'il n'en possédait pas la moindre envie ? Dae Jung avait voulu découvrir les abysses de cette ville, s'il était apeuré à ce stade-là, Anzai ne pourrait jamais l'emmener plus loin.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
14.11.16 16:51
BE THE SHALLOWS
FT SOEJI ANZAI



“La mère de la débauche n'est pas la joie, mais l'absence de la joie.”


Pourquoi j'ai choisis de le suivre, déjà ? Je pensais... Et je pense toujours d'ailleurs, que d'une quelconque façon, ce démon pourrait être la meilleure aide possible en cette ville afin de m'aider. C’est vrai, j'ai rencontré des personnes adorables, comme Eun Ha mais... Je ne sais pas si je vais arriver à vivre comme tous les autres vampires. A me fondre dans la masse. C'est facile, quand on est humains de le faire, on ne sait rien, on est un ignorant. Et là, d'un coup, je dois me retenir de sauter à la gorge du premier venu. Mais c'est comme si on interdisait à un humain de se nourrir au final... Alors, pourquoi je bloque ? Pourquoi je n'arrive pas à aller au bout de la chose ? Pourquoi... J'agis comme un humain ?
J'ai appelé cette serveuse... Mais je sais que quelque chose va me bloquer. Je fais part de mes inquiétudes face à cette nouvelle réalité à Anzai... Qui d'ailleurs me dessert une phrase me confrontant directement à la réalité encore une fois. Je m'apprête à lui répondre, jusqu'à ce que son rire me coupe, ainsi qu'une comparaison complètement et bizarrement... Vraie. J'y avais déjà pensé mais, je réfléchis encore une fois comme un humain... Non, il faut que j'arrête de réfléchir ainsi. Je ne suis plus humain, il faut que je me mette ça dans le crâne une bonne fois pour toute ! Je suis devenu un prédateur, au dessus de l'être humain... Comme eux le sont au dessus des animaux.... Anzai a raison, et je dois m'y faire: Tout ça, c'est du pareil au même. Je baisse alors la tête, hochant légèrement celle-ci.

"C'est vrai que quand j'y pense... Au final... Un être humain, c'est juste un être vivant comme tous les autres..."

Comme n'importe quel autre être vivant. N'importe lequel. C'est pareil. Un petit sourire mesquin s'affiche sur mon visage, comme si une minime part de ma culpabilité envers certaines de mes victimes venait de s'envoler.
La serveuse arrive vers nous, et je lui propose comme le ferais un puceau mon verre. Le démon en face de moi, semblant agacé par cette scène si timide, me montre alors une scène totalement à l'opposée. Il attrape une serveuse passant près de nous, avant de la forcer à s'asseoir sur ses genoux. Il lui susurre alors à l'oreille quelques mots, rendant alors le sourire à la jeune fille... Puis il sort ses griffes avant de caresser son cou... Mes yeux se stoppent sur le cou de la jeune fille. Je m'imagine une scène où je lui saute au cou pour pouvoir poser mes lèvres sur sa peau laiteuse, mes crocs pénétrant celle-ci afin de m'abreuver de cette si belle et délicieuse substance rouge... Mais tout ça n'est que le fruit de mon imagination. J'en baverais presque... Avant de la relâcher, Anzai l'embrasse à pleine bouche, ce qui n'a pas réellement l'air de déranger la serveuse qui d'après ses dires n'est là que pour ça, et qu'elle n'attend que ça comme toutes les autres.

Si j'ai peur de les blesser ? Non... Je n'ai pas peur de les blesser... Mais de les tuer, même si j'ai grandement envie de me jeter à l'un de ces cous, plus attirants les uns que les autres. Je regarde le démon, droit dans les yeux et d'un air un peu plus sérieux. "... Je n'ai pas peur de les blesser."
Je le regarde ensuite mettre de cette fameuse poudre dans le verre que j'ai donné à la serveuse assise désormais à nos côtés. Elle saisit la coupe entre ses doigts, avant de la mener à ses lèvres avec un sourire paradoxalement angélique. Puis la voix d'Anzai me tire de nouveau de mes pensées. J'écarquille légèrement les yeux lorsqu'il me dit que si je ne me donne pas à fond, et que je ne vais pas jusqu'au bout des choses, je peux retourner dans ces ruelles dégueulasses et sombres. Non... Je ne veux pas y retourner ! Je le regarde dans les yeux, alors qu'il rétracte sa griffe pointée vers moi. Il veut que je me donne à fond. Et moi, je ne compte pas redevenir ce gars pathétique vagabondant de ruelle en ruelle.

Je me tourne vers la jeune fille qui m'attire tant depuis notre arrivée dans le bar, la prenant alors par la taille pour l'attirer vers moi et l'embrasse de façon soudaine et sulfureuse jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de souffle. Mes lèvres restent collées aux siennes, avant d'aller se balader dans son cou... Mais très vite, sachant que je ne pourrais pas me retenir de la mordre, je m'écarte légèrement d'elle, ma main saisissant toujours sa taille, avant de me tourner vers le démon, un sourire satisfait tout nouveau aux lèvres.

"Ça te va, là ?"



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
26.11.16 11:40
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• Ce n'était pas la première fois que le démon se confrontait à la situation d'une personne qui refusait de voir qui elle était vraiment. Dae Jung, en face de lui, enfouissait sa nouvelle nature au plus profond de son être, vivant presque à contre-cœur dans ce corps qu'il apprenait à découvrir de nouveau. Vaguement, cela rappelait à Kajime son petit humain préféré devenir un chasseur. Bien sûr, il n'avait pas été en contact de longues années avec lui, le laissant à ses entraînements, mais il l'avait suivi du début à la fin. La lutte intérieure était le plus souvent la plus compliquée. Mais si le vampire le désirait vraiment, Anzai pensait aussi qu'il parviendrait à se libérer de ses liens invisibles.
Selon lui, si des créatures aussi complexes, mais presque parfaites, vivaient sur cette Terre, c'était pour une raison précise. Il ignorait laquelle, mais il aimait se plaire en songeant que c'était pour accomplir quelque chose de grand. Les humains, eux, ne passaient qu'un bref instant, engendrant et perpétuant leur pauvre race en voie d'extinction. Les démons, les vampires, les faes... Ils se tenaient sur leurs pieds pour la simple et bonne raison qu'ils avaient été envoyé, appelé, pour prouver qu'ils étaient les meilleurs. Et, pour Dae Jung, cela devait absolument commencer dès maintenant. Ce fut pour cela que le démon ne mâcha pas ses mots face à ce jeune homme si perdu.
Apparemment, le menacer de ne pas revenir le chercher dans ces rues sales et malodorantes sembla être le meilleur parti à prendre pour Anzai. Un fin sourire se traça sur ses lèvres sur lesquelles il ramenait son verre, ses pupilles devenues rouges plantées sur les faits et gestes de son interlocuteur. Celui-ci finit enfin par attirer sa serveuse préférée pour l'entraîner dans un langoureux baiser qui parut plaire aux deux participants. La jugulaire saillante de la demoiselle battait au rythme de son cœur tandis que le vampire caressait son cou si frais. L'excitation du démon croissait tandis qu'il attendait de voir son ami plonger tout droit ses canines dans cette veine qui l'attendait. Pourtant, Dae Jung s'en détourna et demanda à Anzai qui ça lui allait.

« Si ça me va ? se mit-il à rire franchement. Ce n'est pas à moi que ça doit aller. Alors je te retourne la question : es-tu satisfait ? Est-ce que ton corps ne réclame rien d'autre qu'un baiser ? »

Il se remit à rire, faisant ensuite signe pour qu'on lui apporte un autre verre. Vraiment, il se moquait de lui ouvertement, espérant le voir se changer en un vampire plus sûr de lui, peut-être même plus sanguinaire - en quelque sorte.
De son côté, le démon sentait l'effet de la poudre de fée prendre peu à peu son chemin dans son sang. Mais cela ne lui suffisait pas encore, il s'ennuyait à demeurer assis là à attendre que quelque chose d'intéressant se passe. Il devait provoquer son vis-à-vis, lui faire prendre conscience des choses. S'il était venu avec lui dans cet établissement, c'était bien pour une raison.

« Dis-moi sincèrement, pourquoi est-ce que tu as accepté de me suivre ? Qu'est-ce que tu espères de moi ? »

C'était maintenant que Kajime avait besoin de le savoir. Maintenant puisqu'il se levait déjà, saisissant par la même occasion le bras du vampire pour l'emmener plus loin dans ce bar avec lui. Il fit également signe à la serveuse de Dae Jung de les suivre jusqu'à un passage en retrait. Néanmoins, avant d'y pénétrer, de dévoiler le principe même de cet établissement, l'endroit favori d'Anzai, le vampire devait démontrer qu'il ne s'enfuirait pas une fois son pied posé là-bas.

« Le meilleur est situé juste là, sous tes yeux, mais tu ne le vois pas encore. Tu es aveuglé par ton ancienne condition, mais sache bien que tu ne peux pas faire marche arrière. Accepte de te rendre à l'évidence, ce sera bien plus simple pour toi de survivre dans ce monde. A l'inverse, si tu n'en as pas envie, libre à toi de rentrer chez toi... Si tu en possèdes encore un. »

A la suite de ses paroles, Anzai avança vers la barrière magique, un bref signe de la main pour saluer son interlocuteur. Il l'attendrait de l'autre côté, s'il daignait prendre son courage à deux mains et s'avancer à son tour vers une piste qui lui permettrait de se redécouvrir lui-même.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
20.12.16 20:05
BE THE SHALLOWS
FT SOEJI ANZAI



“La mère de la débauche n'est pas la joie, mais l'absence de la joie.”


Il se moque de moi. Et ouvertement. En même temps... Qui ne le ferait pas ? J'ai accepté de le suivre, de mon plein grès... Et je me dégonfle. Pile quand je laisse mon instinct parler à ma place... Quand je n'agissais plus en tant qu'humain. Pile à ce moment-là, je m'arrête et je lui demande si ça lui va. Mais... Je suis con ! Il a raison, ce n'est pas à lui que je dois demander ça, mais à moi-même. Est-ce que ça me va, à moi ? Est-ce que ça va à mon corps ? Est-ce que je ne veux pas plus que ce que je viens de faire ? Si, je veux plus. Je veux plonger mes crocs dans sa jugulaire. Mais pourquoi... Pourquoi je ne le fais pas ?

Je le regarde droit dans les yeux. Il rit encore... Ça m'énerve. Il le fait ouvertement devant moi, devant les serveuses... Devant tout le monde. Non, il ne me tourne pas en ridicule. Il montre juste explicitement à quel point je suis DÉJÀ ridicule. Je suis lâche... Je suis un vampire qui refuse de vivre comme tel. Je baisse le regard, devenu presque haineux. Je suis en colère contre lui, mais aussi contre moi. Surtout, contre moi. Je serre mes poings, posés sur la table. Je réfléchis quelques secondes avant de répondre à la question qu'Anzai vient de me poser, mon regard finissant par se fixé dans le sien.

"Honnêtement ? Pourquoi je t'ai suivi ?" Je ris nerveusement, avant de passer une main dans mes cheveux. "Je t'ai suivi, parce que je ne suis plus humain. Je t'ai suivi parce que je suis devenu un monstre, mais que je refuse de quitter mon ancienne condition. Je t'ai suivi parce que je sais que toi, tu vas me montrer la vérité. Que tu ne vas pas me balancer les multiples règles et accords à respecter dans ce monde. Je t'ai suivi, parce que je ne veux plus être ce vampire pathétique, cette loque airant dans les rues les plus sombres et crades de la ville. Je t'ai suivi, parce qu'on m'a montré une partie de ce monde, où les plus honnêtes se doivent de respecter les règles, où les gens comme moi se voient priver de leur seul et unique moyen de se nourrir... De survivre. Alors comme je n'ai pas envie de crever lamentablement, et que je ne peux plus retourner en arrière, que je ne serais plus jamais humain et que même si je voulais agir comme tel ça ne me rendra pas plus humain... J'ai fais mon choix, et quitte à être un monstre, j'espère de toi que tu me montres comment le devenir jusqu'au bout."

Je le regarde, alors qu'il est déjà debout. Mon regard est sincère, déterminé. et tout ce que je peux voir, c'est son éternel sourire qu'il arbore depuis un petit bout de temps. Il me saisit par le bras, me faisant me lever et faisant par la même occasion signe à la serveuse, afin qu'elle puisse nous suivre. Il me tire vers un passage en retrait, à l'arrière du bar. Je l'écoute me parler de ce fameux endroit en retrait... J'observe le passage de longues secondes, avant de regarder le démon lorsqu'il me parle de "mon chez moi"... Sauf que je n'en ai plus. Je n'ai plus rien, ni personne.
Je le regarde partir de l'autre côté de ce passage. Je réfléchis quelques secondes... Puis me jette, tête baissée à sa poursuite tout en emmenant la serveuse avec moi. Plus de marche arrière. Plus de comportement de lâche. Plus d'humanité. Je veux qu'il me montre son monde. Le monde dans lequel il vit, dans lequel je n'aurais pas besoin de me décarcasser pour survivre. Où je n'aurais plus à me limiter.

Je rejoins alors le démon, emmenant la serveuse avec moi, et je fais alors face à une nouvelle facette de ce monde. Ce monde, qui deviendra sûrement mon nouveau chez moi.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Ryouga (ex.born).
STORYTALES : 401
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 357
AGE IS JUST A NUMBER : 152
I'M FEELING LIKE : a demon
DIRTY LITTLE SECRETS : + revend de la drogue à l'arrière de sa boutique
+ a épargné la vie de hisae sans trop savoir pourquoi
COPYRIGHTS : @shina
Voir le profil de l'utilisateur




Soeji Anzai
fear me or die.
21.01.17 16:18
Have a nice day with a demon and you'll know why you must live.
You have to say no to a lot of good things in order to be able to say yes to a lot of great things. ••• Voilà ce qu'il avait voulu entendre depuis le début de la bouche de son interlocuteur. C'étaient des paroles qui lui inspirait déjà quelque chose de plus poussé, une envie toute particulière de s'avancer encore davantage dans les ténèbres qui ouvraient les bras juste devant eux. Anzai avait succombé lui aussi, des années auparavant, à cette mascarade dont son professeur avait réussi à lui vendre. C'était de cette façon qu'il avait pu se libérer, se rendre compte qu'il n'y avait ni normalité ni anormalité. Bien au contraire, chaque différence permettait de grandir et de s'élever plus haut encore dans la vie. Et maintenant qu'ils étaient immortels à peu de choses près, c'était très important de bien vivre.
Alors il avait souri, il avait souri parce qu'il sentait enfin Dae Jung prêt à se bouger et faire quelque chose de cette nouvelle vie. Sans doute ne l'accepterait-il pas encore dans son intégralité - et cela pouvait se comprendre - mais il avait envie de découvrir autre chose, de savoir qu'il avait la possibilité de succomber à ce côté-là de débauche pour se faire du bien. C'était de cela que ça relevait, en fin de compte. Anzai vivait au jour le jour en ne pensait globalement qu'à lui-même et qu'à son petit bien-être ; mais, et alors ? Au moins les ennuis ne le poursuivaient pas et il dormait sans cauchemars le soir.
Cependant, il fronça les sourcils en l'entendant, à la toute fin de sa tirade. Quitte à être un monstre ? Qui avait déclaré que des monstres existaient ? Le petit vampire n'avait encore rien vu de cette obscurité qui se tramait de l'autre côté de la barrière dans laquelle s'avançait déjà le démon. Ce dernier avait appris à connaître ce bar au fur et à mesure de ses sorties. Au début, il n'avait pas saisi la subtilité qui résidait là-dedans, dans toute cette... volubilité. A présent, il en était passé maître, se plaisant à revenir à la charge le plus souvent possible.

Aussitôt la barrière magique traversée, Anzai eut tout le loisir de découvrir ses nouveaux vêtements. Il aperçut sa combinaison noire moulante, brillante et cloutée à certains endroits, sentit ses cornes poussées au-dessus de sa tête tout comme ses griffes sorties de ses ongles. Un délicat sourire se traça sur ses lèvres alors qu'un serveur s'avançait déjà vers lui avec un plateau rempli de verres de champagne dessus. Automatiquement, le démon en saisit deux, persuadé que le vampire ne tarderait pas longtemps avant de le rejoindre.
La musique battait son plein. L'ambiance était plus sombre, moins éclairée que dans le bar. Un mouvement de foule s'exerçait près d'un DJ aux allures très androgynes, des corps mouvants qui n'avaient pas froid aux yeux. Anzai sentait déjà dans tout son être l'appel de bouger son propre corps, de le mêler à tous les autres qui, il le savait, n'attendaient que le sien pour sombrer encore davantage dans la débauche.
Puis, il finit par se retourner pour tendre le deuxième verre emprunté à Dae Jung qui apparaissait à son tour de l'autre côté de la barrière. Tout comme le démon, le vampire avait eu le privilège de voir sa tenue changer du tout au tout, ce qui ne manqua pas de faire rire Kajime.

« Je suis heureux de voir que tu n'as pas hésité longtemps ! J'aurais été bien déçu de ne pas te voir dans cette superbe tenue », lui adressa-t-il un clin d’œil amusé tout en apercevant également la serveuse à moitié dénudée qui avait tapé dans l’œil du vampire quelques minutes auparavant.

Levant son champagne vers celui de Dae Jung afin de trinquer, il étendit son autre bras pour lui montrer l'étendue de la pièce qui s'étendait désormais sous ses yeux. Ici, tous les jeux étaient permis et on se moquait de ceux qui n'en ressortaient pas. Anzai trempa ses lèvres dans sa coupe avant de reprendre la parole.

« Bienvenue dans mon monde. »

Il était impatient de lire une petite lueur d'excitation dans le regard nouveau de cet arrivant avant de l'entraîner, lui et sa petite proie, sur la piste de danse, parmi toute cette masse grouillante. La soirée prenait enfin un tournant affreusement délicieux.
© 2981 12289 0


I'd rather be dead
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Be the shallows ••• Lim Dae Jung
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» COULEUR CERISE ❥ i don't even know why i do it?
» Lysandre Jung ->> The Pretty Boy ♥
» Katherine S. Jung ❞ May the Force be with you.
» Jung Aaron ft Im Siwan & Jung Liam ft Daniel Lachapelle
» Nam Yong Hwa ▬ don't hate me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: Ulsan City :: West
the darkest.
-
Sauter vers: