weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: Ulsan City :: West
the darkest.
 :: Parc Ganjeolgot Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ANOTHER WAY OUT [Ft Satô Hisae]

avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
28.09.16 9:38
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”

Cette nuit, tout est différent. Auparavant, je n'ai fais que de bonnes rencontres... Mais cette fois-ci, je me retrouve à courir dans ce qui pourrait s'apparenter à un morceau de forêt, essayant de me cacher. Pourtant tout allait bien, je me promenais dans la ville, sans faire de dégâts... Et maintenant, je me fais poursuivre pour je ne sais quelle raison. Après, c'est vrai que je n'ai pas chercher à savoir non plus... Pourtant, Eun Ha m'avait dit que les Shadowhunters ne pouvaient chasser que les démons, et non les autres créatures... Alors, qu'est-ce qu'il me veut celui-là ? Pourquoi me poursuit-il ainsi ?
Je cours, je ne m'arrête pas une seule seconde, profitant de mon avantage physique, allant naturellement plus vite que les humains. Je me retourne de temps à autre, histoire de voir où il se trouve. Rien. Je ne vois rien. Je l'ai semé ? Il est parti ? Il fait nuit, il y a un petit amas d'arbres et de feuillages pour me cacher, alors je devrais en profiter pour me détendre... Pour arrêter de paniquer. Avant, je ne me serais aucunement senti en sécurité, mais aujourd'hui la nuit est très certainement mon élément. Je m'assois derrière un arbre, pas que j'en ai besoin pour me reposer puisque prendre du repos ne me sert plus à rien, mais plus par simple réflexe. Un soupir s'échappe de mes lèvres.

Mes yeux se ferment, comme si cela allait m'apporter un quelconque  réconfort. Seulement, il semblerait que je me sois un peu trop vite reposé sur mes lauriers. Des bruits de pas s'approchent de ma position, et quand j'ouvre les yeux... Il est devant moi. Peut être devrais-je me défendre ? Non, c'est un shadowhunter... Je n'imagine pas le nombre d'ennuis que cela pourrait me rapporter que d'en attaquer un. Je risquerais de m'ne mettre pas mal à dos, d'autant plus que je ne compte certainement pas me mettre Eun Ha à dos non plus. Je le regarde depuis ma position assise, le regard fixé dans le sien. Une once de peur était perceptible dans mon regard, mais disons que celui-ci est un peu plus sûr et agacé qu'auparavant.

"Qu'est-ce que tu me veux ? Je n'ai rien fais, et puis, je croyais que les shadowhunters ne chassaient que les démons et non les autres créatures."

Je le regarde, le détaille même du regard. Son style me fait énormément penser à celui du démon que j'ai rencontré il y a peu... Peut être que... Non, évitons de lui demander si c'est pour ce démon qu'il est venu me voir. Je ne veux pas de problèmes, j'en ai déjà beaucoup trop. Et je ne compte pas en apporter à d'autres personnes... Je suis peut être un lâche, mais pas à ce point-là.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
04.10.16 22:05
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

Il avait tout de suite su qui il était et qu'il serait bénéfique pour lui. Il lui apporterait peut-être les réponses aux questions qu'il se posait depuis déjà six années. De ce fait, il ne pouvait pas le laisser partir, il ne pouvait pas le laisser lui échapper. Ce soir-là aurait dû être un soir comme les autres, ce soir-là aurait dû être un soir où il aurait chassé des démons mais, au final, il s'était retrouvé inexorablement à chasser un vampire.

Depuis la mort de sa sœur, Hisae vouait une haine inconditionnelle envers les démons et comme de par magie, son vœu d'avoir la force de les combattre avait été réalisée en moins d'un an. Il avait découvert être un shadowhunter, un être à part, et de par cela, il avait reçu peu à peu les runes que chacun recevait dès leur formation au combat. Mais les runes n'étaient pas forcément bénéfiques pour tous... Il n'était encore qu'un novice, même après six années passées au combat, et il ne pouvait pas permettre à son corps d'en supporter autant d'un coup. Pourtant, celles de l'accélération ou de la vitesse accrue lui auraient drôlement servi ce soir !
Alors à la place il était en train de courir après ce vampire qui avait plus ou moins une longueur d'avance sur lui. Mais ce n'était pas grave. Cela lui permettait de se servir de sa rune de voyance, rune qu'il n'aurait bientôt plus besoin d'avoir recourt comme il l'avait pratiquée avec soin et assiduité. Il savait où il était, il se doutait de là où il allait. Cela semblait être un jeune vampire et pas très expérimenté. Cela serait aisé de lui soutirer des informations sur Anzai ; quelle avait été sa joie d'apprendre que ces deux-là se côtoyaient, bien que ce n'était apparemment pas très bénéfique pour le petit vampire.

Mais, Hisae ne se souciait plus d'aussi petits détails.

Il s'arrêta pour reprendre son souffle, perçut qu'il n'était pas le seul à en avoir fait autant. L'occasion rêvée... En deux trois mouvements, il fut face au vampire et pointait vers son arme vers lui. Celui-ci ne fut pas long à se défendre en paroles et cela le fit rire légèrement.

« Tu es mignon, lâcha-t-il avec un sourire narquois, Et... Si innocent, ajouta-t-il en prenant un air plus sérieux, Tu as déjà fait quelque chose. Tu existes en tant que vampires. »

C'était vrai, il abominait les démons... Mais également toutes les autres créatures présentes en ce monde. Il n'avait pas très bien compris pourquoi les shadowhunters ne chassaient que les démons mais il s'en tenait aux règles. Après tout, c'était un démon qui lui avait causé du tort, non un vampire, une faes, un loup-garou ou un warlock. Mais, malgré tout, il n'avait pas compris pourquoi essentiellement les démons et ne comprenait toujours pas pourquoi. Mais, soit.

« Enfin, ça, c'est un détail parmi tant d'autres, dit-il pour clore ce sujet, Passons au plus important. Soeji Anzai... Kajime. Tu le connais, n'est-ce-pas ? Il t'en fait voir de toutes les couleurs, mh ? Et bien à moi aussi, continua-t-il en s'accroupissant, Mais comme tu es une créature et moi pas, enfin pas à proprement parlé comme vous autres démons, vampires, warlocks, loup-garou ou encore faes, je me demande si tu n'aurais pas appris deux-trois choses à son sujet comme vous avez fait ami-ami. »

Il passa un doigt le long de sa lame et lui sourit.

« Parce que je dois le tuer. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
08.10.16 17:39
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”

Je suis au sol, adossé contre l'arbre qui me servait quelques secondes auparavant de cachette. L'arme du shadowhunter pointée vers mon visage, mes yeux rivés vers cette épée. J'ai peur, mais j'essaie de ne pas le montrer. Je me défend en paroles, évitant pour le moment de me défendre physiquement. Il suffirait qu'il soit plus qu'agile avec sa lame pour qu'il puisse m'empaler avec pendant ma supposée tentative de défense. Ma phrase le fait rire, sûrement parce qu'il me trouve pathétique. Par ailleurs, sa réponse n'en démontre pas moins... Mais elle est aussi dénigrante. Ma peur se transforme peu à peu en colère à l'entente de cette phrase, comme s'il croyait que j'avais réellement voulu devenir ainsi.

"Tu oublies une chose..." Je le regarde, la colère pouvant se lire dans mon regard. "Tu oublies que j'ai été humain avant. Je n'ai pas fait qu'exister en tant que vampire, et d'ailleurs je ne l'ai jamais voulu !"

Comme si j'avais voulu devenir ce que je suis devenu. J'ai tué tous mes proches, et détruit la vie d'autres personnes. Comme si devenir ce que je suis aujourd'hui était un de mes plus profonds souhait. Non, je donnerais tout pour redevenir humain. Je m'en fiche royalement de la vie éternelle, surtout si c'est pour vivre ainsi.
Je le regarde, l'écoute m'énoncer ce qu'il attend de moi. Croit-il réellement que je vais allonger tout ce que je connais d'Anzai ainsi ? Il s'accroupit, étant alors maintenant à mon niveau. De la vengeance, il n'y a rien de pire que de poursuivre une quête de vengeance. Mon père me le disait souvent, et il m'a toujours dis que peu importe les circonstances je ne devais en aucun cas céder à ce genre de quête purement suicidaire. Ni même y participer. Alors sur ce coup-là, motus et bouche cousu... Mon regard se fixe de nouveau dans le sien, avec plus de sérieux mais aussi un petit rictus moqueur.

"Tu peux caresser ta lame autant de fois que tu voudras... Ça ne changera pas le fait que je garderais ma bouche fermée. Je ne vais pas te mentir, oui, je le connais. Mais vraiment pas assez pour te dire ce que tu veux savoir, mais assez pour te dire d'aller te faire foutre, et qu'il m'a juste..." Mon sourire s'agrandit un peu plus. Ma peur, elle, a quasiment disparue. "Ouvert les yeux sur un autre monde, si je peux dire ça comme ça."

Je ne peux pas dire le contraire, ce démon a vraiment eu une influence sur moi. Et si ce n'était pas le cas, je ne me serais pas mis à ricaner en entendant le fait que cet idiot de shadowhunter veut tuer Anzai. Même s'il y a un peu de pétage de plomb dans tout cela.

"Je t'aurais bien aidé mais désolé..." Mon sourire moqueur refait surface, et le regard qui va avec. "Je ne suis qu'un vampire. Aurais-tu oublié ?"



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
13.10.16 18:07
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

C'était dommage qu'Anzai ne soit pas là ce soir-là. Hisae était persuadé qu'il aurait pris son pied en le voyant discuter avec ce vampire ; pour commencer, en le voyant lui, prêt à tout, pour tout savoir à son sujet, ensuite, en voyant ce jeune et innocent vampire être presque aussi buté que lui, puis, pour conclure, en les voyant tous les deux réunis à se chamailler à son sujet. Oh que oui qu'il aurait pris son pied et qu'est-ce qu'il en aurait ri parce qu'il aimait ça, que le monde tourne autour de lui, et que son petit protégé s'acharne corps et âme à utiliser tous les moyens les plus loufoques pour une unique chose : l'abattre.

Néanmoins, il en vint à se demander s'il avait chassé le bon vampire. Ne me dites pas que c'est bel et bien ce petit vampire si mignon qu'il côtoyait depuis quelques temps ? Ne me dites pas qu'Anzai traîne avec de la bleusaille de nos jours ! Ce n'était tellement pas son genre, pourquoi faisait-il cela au juste ? Est-ce qu'il avait aussi peu d'amis pour se retrouver à côtoyer une aussi faible créature ? Même si Hisae n'en laissa rien voir, c'était hilarant au possible. Il ne put empêcher d'ailleurs qu'un petit rictus vienne orner ses lèvres. La soirée promettait d'être exaltante !
Parce que malgré ce petit détail auquel il se retenait de rire à gorge déployé face à son interlocuteur, celui-ci avait tout autant que lui un caractère particulièrement mordant. Que la partie commence ! Amusons-nous ! À moins que non. Pour l'instant, sa ''proie du soir'' chouinait juste en lui rappelant que tous les vampires ne choisissaient pas de devenir vampires. Comme s'il ne le savait pas... Comme si lui-même avait voulu être shadowhunter.

« Cool. On dirait qu'on partage un point en commun, dit-il regardant ailleurs, Moi non-plus je n'ai jamais voulu être shadowhunter, mais... À la différence que moi je suis né de la sorte et toi pas. Toi, qui sembles, à ce propos, ne pas du tout accepter ta condition actuelle, tu as tout loisir de mettre fin à ta vie au lieu de pleurnicher sur ton sort. »

Et d'ajouter enfin en passant une main dans ses cheveux :

« Je me demande comment Anzai peut côtoyer une personne telle que toi... Tu n'es pas du tout son genre. »

Oui, il se le demandait vraiment.

Comme il s'y était plus ou moins attendu – puisque rien ne pouvait être obtenu aussi aisément -, le vampire refusa de lui dire quoi que ce soit. Il sentit même dans sa façon de parler qu'il s'amusait autant que lui de cette rencontre... De ce qu'il attendait de lui. Tant mieux. Cela aurait été moins amusant s'il avait directement accédé à sa requête, cela lui aurait juste prouvé qu'il n'avait rien dans les tripes. Or, il semblerait qu'il n'y ait pas rien et qu'il se protégeait juste en faisant croire le contraire sous des apparences du mignon petit innocent vampire.
Seulement, il ne pouvait pas repartir bredouille. Il lui paraissait évident qu'il savait quelque chose, ne serait-ce au moins une petite faiblesse de ce fichu démon. Puis, ne l'avait-il pas provoqué autant que lui l'avait provoqué, mh ? Tu n'as peut-être plus peur, tu es peut-être maintenant très en colère, mais qui te dit que ce n'est pas ce que j'ai cherché ?

« Comment est-ce que je peux savoir que tu me dis la vérité ? Tu viens de me le dire... Tu n'es qu'un vampire. Et, tu sais ce qui est le plus amusant dans toute cette histoire ? C'est que moi je peux te faire du mal mais que toi tu ne peux pas parce que si tu me touches, Anzai te tue, dit-il avec un sourire sadique scotché au visage, Parce que sais-tu qui je suis ? Hi-sa-e. Je suis son petit protégé. »

Et, bien qu'il savait pertinemment que ce n'était pas cela qui l'affaiblirait, de planter sa lame dans son épaule sans qu'il ne s'y attende avant de la retirer brutalement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
16.10.16 15:22
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”

Mon regard se fixe sur ce petit rictus qu'il affiche depuis quelques secondes. Se moque-t-il de moi ? C'est vrai que je fais peine à voir, que je peux même paraître pathétique... Mais je peux mordre, moi aussi. En effet, je ne suis pas aussi... Innocent que l'on peut croire.
Je l'écoute déblatérer ses paroles n'ayant visiblement que le seul et unique but de m'enfoncer un peu plus. Un point commun ? Je ne pense pas, non. Il est né comme ça, comme il vient de le dire... Et apparemment, chasser des démons ou même ce qu'il n'a pas le droit de chasser ne le dérange pas le moindre du monde. On dirait même qu'il s'en amuse.

"Le seul point commun entre toi et moi, c'est que visiblement on ne peut pas vraiment se blairer l'un et l'autre... Sinon, à part ça on a rien en commun. Toi, t'es né comme ça. Et ça n'a pas vraiment l'air de te gêner."

Mon regard se plonge dans le sien lorsqu'il me fait remarquer que je n'ai qu'à me donner la mort si ma nouvelle vie ne me convient pas. Mon regard est emplit de colère... Ne croit-il pas que j'y ai déjà songé ? Au début, après chaque meurtre que j'effectuais pour me nourrir, j'y pensais... Et j'y pense encore de temps à autre aujourd'hui. Mais, je ne veux pas mourir. J'ai peur de mourir. C'est une des raisons pour lesquelles je suis encore en vie aujourd'hui. L'autre raison, c'est que celle que j'aime est encore en vie, et que j'aimerais au moins la voir une dernière fois. Mais après tout, cet idiot de shadowhunter n'en a rien à faire de mes états d'âme.
Non, tout ce qui l’intéresse... C'est sa quête suicidaire.

"Moi, je me demande pourquoi tu donnes autant d'importance à Anzai... Il a tué qui d'important à tes yeux ? Ta mère peut être ? Ton père ? Un frère ?... Ou alors, une sœur." Si je m'amuse à remuer le couteau dans la plaie ? Oui. Il s'amuse bien à me faire ça depuis un petit moment maintenant, alors à mon tour. Je sais très bien que le démon en question à dû en faire baver à ce shadowhunter, et c'est bien pour ça que j'en parle. "Mais j'avoue me demander aussi comment il a fait pour supporter une pipelette comme toi." Je soupire, un sourire moqueur aux lèvres. "Tu blablates, tu blablates... Mais tu la mets jamais en veilleuse ?"

Non, je ne suis plus ce misérable vampire pitoyable que plusieurs personnes ont pu rencontrer ces derniers jours. D'accord, il m'arrive encore de m’apitoyer sur mon sort... Mais je n'ai plus envie de fuir ma nouvelle nature. Ça me fatigue. Je suis peut être encore un être craintif... Mais tout ça ne m'empêchera plus désormais de faire face à qui voudra m'empêcher de vivre. Surtout, tant que je n'aurais pas revu Abigail. D'ailleurs, peut être est-ce cette envie de survivre coûte que coûte qui a fait qu'Anzai ai bien voulu me côtoyer ? Je ne sais pas, mais ce shadowhunter m'a mit la puce à l'oreille...

Avant, j'aurais sûrement tout déballé de tout ce que je sais sur le démon qu'il cherche. Mais comme je l'ai déjà dis, je ne suis plus comme ça. Bien sûr que je vais essayer de m'enfuir à un moment ou un autre, ou bien de me défendre. Le seul hic, c'est que je ne sais vraiment pas grand chose sur Anzai, alors disons que me questionner ne sert pas à grand chose. Je ne connais de lui que les endroits qu'il fréquente, rien de plus ou de moins et ce sont là les seuls choses que je cache à cet idiot sur le démon qu'il recherche.
Je le regarde de nouveau lorsqu'il me parle, me faisant part de ses doutes à propos du fait qu'il se peut fortement que je lui mente. Disons que j'utilise une moitié de vérité pour lui répondre, donc je ne lui mens pas. Je lui réponds à moitié. Ce n'est pas vraiment pareil. De plus, sa remarque sur le fait que je sois un vampire, et donc, un menteur ne me plaît guère. Alors je m'apprête à lui lancer une phrase bien piquante, jusqu'à ce qu'il me dise -le tout agrémenté par un grand sourire des plus sadiques- que le plus amusant et qu'il peut me faire souffrir... Mais que moi, je ne pourrais pas même toucher à un seul de ses cheveux. Cette nouvelle plutôt surprenante sur ce qu'il risque de m'arriver si je viens à le blesser me fait perdre mon sourire.

Un fort et violent cri de douleur m'est arraché. Un cri si fort, qu'il en a fait fuir les oiseaux. La lame d'Hisae vient tout juste de me transpercer l'épaule. Puis, il la retire d'un coup sec et de nouveau inattendu. Je me tiens l'épaule, alors remplie de sang. Mes blessures se régénèrent peut être plus vite que la normale, mais je ne me suis encore jamais fait confronter à ce genre de souffrance. Et je crois que je ne m'y habituerais jamais. Des gémissements de douleurs ainsi que des insultes passent la barrière de mes lèvres, et même des larmes de sang coulent de mes yeux. Je serre les dents, tous crocs dehors et le regard devenu aussi haineux qu'auparavant.

"Espèce de salaud !" Mon regard se fixe dans le sien. "Je t'ai dis que je ne sais rien de lui ! J'ai rien à te dire, enfoiré !"

La douleur passe assez vite, mais je sens que cette blessure-ci ne sera pas la seule de la soirée. Comment être sûr que ce qu'il dit est vrai ? Est-il vraiment le petit protégé d'Anzai ? Si c'est vrai, et que je le blesse... C'en est finit de moi. Mais si c'est faux, je pourrais l'envoyer valser, là, maintenant, et m'enfuir... Ou même le faire souffrir après, je ne sais pas. Mais je ne sais pas non plus, si je dois tenter le diable ou non.

Hisae... C'est un nom que je retiendrais éternellement, en tout cas. Et pas vraiment en bons termes.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
20.10.16 14:04
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

« N'oublie pas, Hisae. Seuls les démons sont tes proies... Seuls les démons sont les proies des shadowhunters parce que seuls les shadhowhunters sont capables de mettre un terme à leur vie. »

Mais, et quand était-il des loups-garous ? Ces êtres qui ne savaient pas se contrôler à la pleine lune. Quand était-il des faes ? Ces êtres dotés d'un charme inconcevable et qui, rusés, profitaient des gens. Et... Quand était-il des vampires ? Il avait été surpris d'apprendre que les shadowhunters ne chassaient pas les vampires. Les suceurs de sang. S'il y en avait bien qui étaient dangereux, c'était eux. C'était les vampires.
Il était tombé sur un avant d'apprendre qu'il était un shadowhunter. Durant l'été avant sa majorité. C'était là qu'il avait appris qu'il n'y avait pas que des créatures comme Anzai qui peuplaient la planète, qu'il y avait aussi des loups-garous, des feas et... Des vampires. Quelle surprise cela avait été ! Le vampire s'était bien amusé avec lui et, bien qu'il ait réussi à ne pas lui faire boire son sang, il l'avait sacrément amoché. Ça avait d'autant plus facile à le déstabiliser en lui apprenant tout ce qu'il aurait déjà dû savoir à son âge comme il était tout aussi différent des êtres humains. Bien sûr, il n'avait pas tout saisi tout ce qu'il lui avait dit et l'avait seulement compris une fois en connaissance de sa véritable nature... Le monde était vaste.
Il aurait aimé partir à sa poursuite une fois son apprentissage terminé... Sauf que les shadowhunters ne chassaient que les démons. Tant pis. Il pourrait toujours lui rendre la pareille sans lui ôter la vie la prochaine fois qu'il tomberait nez à nez sur lui.

Tiens, mais peut-être que le vampire face à lui le connaissait mais, comme il était décidément à ne rien lui dire au sujet d'Anzai, il ne lui dirait probablement rien d'autre s'il lui demandait quoi que ce soit vis-à-vis de ce vampire. D'autant plus qu'il s'agissait de l'un des siens, mais apparemment les vampires étaient plus ou moins solitaires. Est-ce que celui face à lui l'était-il tout autant ?
En tout cas, il ne le supportait pas et ça tombait bien puisque c'était réciproque. Un autre point en commun ? Non, juste le seul qu'ils semblaient avoir l'un envers l'autre. Un peu comme Anzai et lui... Quoique peut-être pas. Anzai et lui avaient, malheureusement, beaucoup, voire énormément de points en commun et même un passé des plus terribles. Un passé qui le poussa à regarder de travers celui toujours affalé contre ce tronc d'arbre miteux. Il ne fut pas long à l'attraper par le col pour le redresser et à plaquer sa lame contre sa gorge.
Puis, un coup fatal sur lui quand il s'imagina celui qu'il traquait depuis des années lui susurrer à l'oreille avec un petit rictus en coin qu'il était ridicule. Il relâcha le vampire et poussa un soupir.

« Ce qu'a fait Anzai ne te regarde pas. Ou au pire, tu n'auras qu'à le lui demander, lui dit-il en haussant les épaules, Par contre, ce qu'il n'a pas fait peut peut-être t'intéresser... Ce qu'il n'a pas fait, c'est me tuer. »

Il le regarda, se mit à rire jaune. Il passa une main dans ses cheveux et rit un peu plus fort.

« Pourquoi ?!, s'exclama-t-il, Pourquoi est-ce qu'il ne l'a pas fait à ce moment-là ? Parce que j'étais son meilleur ami ? La bonne blague. Ça me donne envie de gerber. »

Il regarda sa lame, sortit un mouchoir de la poche gauche de son jean pour l'essuyer et la ranger. Passons aux choses sérieuses. Il attrapa ensuite un pistolet, un AMT Automag V plus précisément, et tira en direction du vampire qui échappa à son tir de justesse. Un sourire vint éclairer son visage et il décida d'utiliser la rune Enkeli pour enchanter son arme avec sa magie angélique.
Il fallait qu'il le pousse à bout, il n'y avait que de cette manière-là qu'il obtiendrait ce qu'il souhaitait savoir sur Anzai. Il fallait aussi qu'il fasse attention à ce qu'il ne fuit pas mais, ça ne devrait pas être trop difficile, si ? Il ne devait pas oublier qu'il avait affaire à un vampire et, d'ailleurs, que celui-ci n'était malgré tout pas si innocent qu'il n'en avait l'air. Lui ferait-il du mal malgré ce qu'il lui avait dit ? Probablement oui puisque c'était en même temps le but.

« Tu m'as traité de pipelette mais tu parles autant que moi. En plus, tu parles en brassant du vent. “Ouin ouin, ma vie est pitoyable parce que je suis un vampire”, l'imita-t-il en faisant semblant de chouinant, Pauvre petit Lim... Que dirait Eun Ha te sachant trainant avec un démon tel qu'Anzai ? »

Ça y était. L'huile était jeté sur le gaz.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
24.10.16 0:44
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”

Si mon opinion sur les shadowhunter a changée ? Oh oui... Et pas en bons termes. Si c'est pour me faire agresser comme ça à chaque fois que je vais en rencontrer un, non merci. Là, pour le moment, tout ce que je veux c'est faire la peau à ce foutu Visu ! Sa lame sous mon cou, mes yeux se plantent dans les siens. Il est à la fois emplie de peur, mais aussi de haine. Cette peur s'en va, et revient, ainsi de suite. Et cet enfoiré joue avec... Et il joue avec la haine que je lui vous en ce moment même aussi. Il essaie de me pousser à bout, ça l'amuse. Il finit par me relâcher, enlevant sa lame de mon cou. Je souris nerveusement, mais aussi pour l'énerver un peu plus.

"Ah ? Ça ne me regarde pas ? Pourtant, c'est clair comme de l'eau de roche... Je suis sûr, qu'il a massacré ta famille entière. Je ne vois pas pourquoi j'irais demander à Anzai..." Un grand sourire malsain et sadique transforme mon visage. "Ce serait tellement plus amusant de l'entendre de ta bouche."

Je l'écoute ensuite se demander pourquoi Anzai ne l'a pas tuer... Et vu cette crise de nerf, voire de folie qu'il nous fait, je suis sûr que ce gars se suicidera après avoir tué Anzai. Enfin, s'il ne se fait pas tuer en essayant. Mais, le fait qu'il ait été que le meilleur ami d'Anzai me fait rire. Il s'est demandé comme le démon pouvait faire pour traîner avec quelqu'un de mon genre... Mais je pourrais lui retourner la question. Il est aussi ridicule que moi !
Deux futurs fous... Voilà ce que nous sommes.

La douleur disparaissant peur à peu, ma blessure se refermant au fur et à mesure, je regarde le shadowhunter avec un regard des plus noirs que je puisse faire. Je le regarde nettoyer sa lame de mon sang, avec un mouchoir qu'il sort de sa poche, avant de le ranger... Puis de sortir une arme à feu, la pointer vers moi et tirer. Heureusement, ma vitesse accrue m'a permis d'éviter la balle qui est venue se loger dans l'arbre... Mais mon oreille... Mon tympan... Un fort et vif ultrason me tient. Je pose ma main sur mon oreille en sang, lâchant un autre cri de douleur. Quelle raclure ! Je relève les yeux vers lui, le regard toujours aussi noir, puis le regarde faire une sorte d'enchantement sur sa lame... Quelle torture me réserve-t-il cette fois ?
Mon corps tremble à cause de la douleur... Je ne pensais même pas que c'était encore possible, mais apparemment oui. Je l'ai traité de pipelette, et maintenant il me répond. Je le regarde encore, serrant mon poing contre le sol. La haine commence à m'emporter. Puis il parle de Eun Ha... La première personne à m'avoir aider dans ce foutu monde des ombres. C'est vrai ça... Je traîne avec un démon, alors qu'elle a essayé de m'aider. Mais seulement... Je ne supporte pas qu'un enfoiré tel qu'Hisae dise le prénom d'une personne aussi charitable. Alors je finis par m'emporter.

Oui, je me redresse et profite de ma vitesse pour saisir le bras de ce chasseur, le débarrassant de son arme à feu. Mon autre main vient brutalement se poser sur le cou de celui-ci, que je serre de plus en plus fort sans pour autant le lui pulvériser. Non, je ne compte pas me faire tuer par Anzai. Mon regard semble complètement différent. Plus sérieux, plus... Assassin. J'approche ma bouche de son oreille, afin de lui murmurer quelques mots.

"Je ne peux peut être pas te faire de mal ni même te tuer... Mais sache que je me ferais un immense plaisir de te voir souffrir à cause du démon que tu cherche. Tu veux le tuer ?" Un rire moqueur s'échappe de ma bouche, ma main se resserre un peu plus sur son cou. "Laisse moi rire ! Tu ne sais même pas où le trouver !... Oh, au fait..."

Je met mon visage en face du sien, profitant de ces quelques secondes pour le garder à ma merci. Un pur bonheur.

"Ta bouche n'est même pas digne de prononcer le nom de Eun Ha. Alors ferme la."

Je relâche mon emprise sur son cou puis le pousse un peu plus loin de moi. Je suis peut être devenu sadique... Mais pour le moment... Il est le seul avec qui ce côté a réellement débordé.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
02.11.16 20:38
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

Oui, Anzai avait tué toute sa famille. Il avait pris un plaisir de le faire, notamment d'exploser la cervelle de sa soeur. Il revoyait encore son visage angélique, il ressentait encore son corps si frêle blotti contre le sien. Ç'avait été dur pour lui de prendre part à son enterrement, de faire croire à sa famille et à son entourage qu'il était arrivé trop tard et que le meurtrier avait eu le temps de s'enfuir quand il était arrivé à la maison. De leur faire croire que tout allait bien.
Mais rien n'allait. Même aujourd'hui, même maintenant. La dépression le poursuivait de plus en plus chaque année et résister à la tentation de ne pas se jeter dans ses bras était difficile. Les médicaments ne servaient à rien parce qu'il avait bien évidemment cherché à aller mieux grâce à eux. Il avait pensé pendant un temps à participer à des réunions anonymes ou encore à voir un psychologue mais être shadowhunter demandait trop de temps. Il devait continuer à vivre sa vie avec cette énorme douleur sur les épaules et ne se permettre de se laisser aller qu'une fois de temps en temps, de peur qu'un jour il ne puisse pas s'en remettre.
Mais c'était là que l'ironie du sort pointait le bout de son nez. Anzai. Toujours Anzai. C'était Anzai qui le maintenait en vie, c'était sa quête de vengeance vis-à-vis de lui qui le maintenait en vie. Et, comment ne pas rager face à cela ? Comment garder son sang-froid ? Anzai, Toujours, encore et encore ! Il le mettait hors de lui ! Cette quête de vengeance le rendait fou et le plus amusant était de se dire qu'il l'était déjà avant. Comment faire...

Et à côté il y avait ce vampire de pacotille qu'il s'était choisi comme ami qui n'était pas prêt d'en démordre. Pourquoi avait-il fallu qu'il devienne ami avec quelqu'un comme lui ? Bien que c'était tout à fait son genre d'attraper les plus faibles dans le désarroi et de les remettre dans le droit chemin à sa façon. Un peu comme il avait essayé de faire avec lui. Sauf qu'Hisae n'était pas dupe et même s'il lui arrivait parfois de se laisser tourner en bourrique, il ne prendrait jamais totalement part à son petit manège.
Mais assez parler d'Anzai. Occupons-nous d'abord du petit vampire, allié de Eun Ha. La pauvre... Il ne faudrait jamais lui apprendre que tout son travail psyhocologique sur Lim n'avait servi strictement à rien jusqu'à maintenant comme quelqu'un comme Anzai était en vie. Mais, malheureusement, même si celui-ci périssait, Lim n'était quand même pas à l'abri des regards parce qu'il restait un vampire avec beaucoup de travail à faire sur lui-même, ce qui prendrait au moins une dizaine d'années. Qu'est-ce que la vie était compliqué. Et il en avait déjà assez de la sienne !

Tiens, en fait, il avait réussi à toucher le petit vampire comme lui parvint à faire de-même avec lui. Presque à sa merci, il l'écouta blablater et laissa un rictus mauvais s'afficher sur son visage une fois qu'il fut relâché.

« C'est tout ce dont tu es capable, petit vampire ? Tu as bien massacré toute ta famille alors ne serait-ce pas aussi facile d'ôter la vie à quelqu'un comme moi ? Ah, mais j'oubliais. Pour commencer, si tu fais du mal à un shadowhunter, ça retombera sur toi, puis si tu me fais du mal à moi, Anzai viendra pour t'ôter la vie. Compliqué, n'est-ce-pas ? »


Et, sans qu'il ne s'y attende, il récupéra son arme et lui tira une nouvelle fois dessus. Raté. Littéralement raté. Dans ces cas-là, il n'avait qu'à attendre que Lim l'approche et quand ce fut finalement le cas, il pointa son arme entre les deux yeux. Un sourire plaqué sur les lèvres.

« Oui. Tu as raison. Je ne sais pas où trouver Anzai parce que c'est toujours lui qui me retrouve. Néanmoins... Tu pourrais peut-être me dire quels sont les établissements qu'il fréquente le plus souvent, mh ? Je devrais trouver ce qu'il me faut là-bas, dit-il en haussant un sourcil, Quant à Eun Ha, par contre, elle, je sais où la trouver. »

Un nouveau sourire.

« Et, si tu ne veux pas que je parle d'elle, coupe-moi la langue parce que, sinon, il n'y a rien qui m'empêchera de le faire. Tu ne me fais pas peur, petit vampire. »

Il aimait le surnommer petit vampire, cela lui sied à merveille. Mais Lim n'aimerait peut-être pas ça. Enfin, ce n'était pas son problème. Lui, il espérait juste ne pas l'avoir poursuivi pour rien parce que chasser des créatures pour les interroger vis-à-vis d'Anzai et n'en tirer rien, il l'avait un peu trop fait.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
16.11.16 10:45
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”


Je l'attaque, la haine habillant mon regard et l'expression de mon visage. J'agis de plus en plus comme le monstre que je suis devenu, mon instinct l'emporte souvent... Beaucoup trop souvent. Mais il faut dire que ce shadowhunter me cherche un peu trop, me prenant pour une créature inférieure et indigne d'exister.
Mais dites-moi, qui est indigne entre les humains qui se croient au dessus de tout, et se tuent même entre eux, parfois pour un simple téléphone, et le autres créatures qui essaient de survivre en ce monde ? Justement obligés de se cacher des humains afin de mener une vie acceptable... Personnellement, je n'arriverais jamais à vivre ainsi. Me cacher toute ma vie... Je n'y arriverais pas, déjà que j'ai du mal à rester de marbre en entendant tous ces cœurs battre autour de moi... Je me déteste peut être tel que je suis aujourd'hui, et je préfère largement la vie que j'avais en tant qu'humain. Mais je dois m'y faire. Me faire à l'idée que je suis un vampire, et non plus un Mundane.
Alors, si je dois vivre en tant que tel, autant être un monstre jusqu'au bout.

Mon regard ancré dans le sien, la haine toujours aussi persistante dans celui-ci, je l'écoute répondre à mes précédentes paroles. Une lueur de surprise apparaît dans mes prunelles, alors qu'il me parle du massacre de ma famille... Je serre les dents, ne sachant pas vraiment quoi lui répondre. J'ai juste plusieurs insultes à lui décerner qui se promènent dans ma tête. De toute façon, que pourrais-je bien lui dire ? Je ne peux nier ce qu'il me dit... J'ai massacré ma famille entière... Alors pourquoi pas lui ? Tout simplement parce que les shadowhunters viendront pour me massacrer. Il suffit que je tombe sur un gars aussi sadique que lui... Je ne veux pas mourir ainsi. Et le pire serait qu'Anzai me tombe dessus. Car oui, lui, il est aussi voire encore plus sadique que cet enfoiré d'Hisae. Alors je ne veux vraiment pas me le mettre à dos...

"La ferme ! Je..." Je sors mes crocs, toujours aussi haineux dans ma manière d'agir. Je m'apprête à reprendre la parole, mais me fait rapidement prendre de court par le chasseur qui réussi à saisir son arme, avant de me tirer dessus. Je recule de quelques pas, avant de me rendre compte qu'il m'a vraiment raté.
Je saisis de nouveau ma chance, m'approchant de plus belle de lui, mais... Trop lent. J'ai été trop lent... Je suis tout d'un coup immobile, le canon de son arme à feu posé pile entre mes deux yeux. Je ne sais pas ce qu'il peut se passer si je me prends une balle dans la tête... Si ça ce trouve, je mourrais aussi bêtement qu'un humain... Ou alors je resterais en vie. Mais comme je ne sais pas, je me contente de lever légèrement les mains pour lui faire signe de ma capitulation. Même si je dois avouer que ça me fait mal de faire cela. Me soumettre ainsi...

"D'accord... D'accord !" Je déglutis nerveusement, avant de fermer les yeux l'espace de quelques secondes. "Je sais seulement qu'il y a un bar où il se rend souvent... Dans le quartier Ouest. Je ne me souviens plus vraiment du nom du bar je n'y ai pas prêté attention. La façade est délabrée, presque en ruine mais à l'intérieur c'est tout le contraire. C'est luxueux." Je finis par rouvrir les yeux, regardant alors Hisae, n'acceptant pas ma défaite. Je déteste balancer... Mais j'avais pas vraiment le choix.
Ma bouche va pour lâcher d'autres paroles, encore une fois, mais ce chasseur me devance encore, me disant qu'il saurait par contre où trouver Eun Ha... Il ne fait qu'accroître ma haine à son égard... Je sais qu'il serait capable de réduire la bonne estime qu'elle a de moi, en quelque chose d'ignoble à mon égard. Son sourire... Je veux lui faire ravaler son sourire, avec ses foutues paroles !

"... Crois-moi, si un jour j'ai l'occasion de te couper un membre... Ce sera bien ta tête que je couperais, et pas seulement ta langue." Et ce surnom qu'il me donne... "Petit Vampire"... Comme si j'étais juste une merde à ses yeux. Je sors à nouveau mes crocs, afin d'accentuer cette expression haineuse que je tiens vraiment à lui montrer. "Un jour, je te ferais regretter tes paroles... Tu verras bien que "le petit vampire", il va finir par te bouffer !"

Un monstre. J'agis et réagis comme un monstre... Une bête.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
16.12.16 17:31
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

Et si, au final, il décidait de rester en vie après la mort d'Anzai ? Qu'est-ce qu'il ferait ? Referait-il le monde à sa façon ? Ou resterait-il en vie le temps de quelques années avant de perdre complètement la tête et de se tirer une balle dans la tête ? Il avait plusieurs fois songé à ce qu'il pourrait se permettre de faire une fois sa vengeance terminée.
Il savait déjà d'avance qu'il ne pourrait pas abandonner son statut actuel parce qu'il devait tellement à toutes ces personnes qu'étaient les shadowhunters. Il leur devait de l'avoir trouvé et d'avoir accepté qu'il rentre dans leurs rangs malgré son âge avancé. Il leur devait de leur avoir tout appris au sujet des runes et des coups fatals à porter aux démons. Il leur devait de lui avoir donné un but précis à sa vie si ce n'était celui de tuer Anzai parce que pour tuer Anzai, il devait être fort. Beaucoup plus fort même qu'il ne l'était actuellement.
Donc il continuerait sa vie de bon petit soldat s'il restait en vie. Il tenterait probablement de se faire de nouveaux amis pour combler le vide d'Anzai. C'était si rageant de se dire que, avant d'être son ennemi, il restait son ami. Ils ne se confiaient plus rien l'un à l'autre mais il leur arrivait parfois d'avoir une conversation stable... Avant que l'un d'eux ne ressasse tous les mauvais souvenirs d'antan. Qui serait là pour le faire après lui ? Mh, il ne pourrait décidément pas rester en vie après sa mort et c'était peut-être mieux ainsi.

Remarquez, peut-être pourrait-il prendre soin à sa place du petit vampire. Prendre sa relève comme lui pouvait prendre soin de lui à sa manière... Non, c'était insensé. Il ne le supportait pas et c'était réciproque. Il y avait quelque chose en lui qui faisait qu'il n'avait qu'une seule envie quand il voyait ce vampire : celle de se jeter sur lui. Peut-être parce qu'il reflète plus qu'il ne puisse le croire ce qu'il est en ce moment même : un être faible et un bon petit toutou dès qu'il se retrouve face à plus fort que lui.
D'ailleurs, pris de cours par son arme pointé sur lui, sa proie lève les mains en signe de capitulation et lui confie enfin le peu qu'il sait qui pourrait l'aider dans sa quête de vengeance. Il sourit et même davantage en l'entendant proférer des menaces à son égard. Puis, d'un coup, il eut une petite idée.

« Merci pour cette précieuse information, dit-il, sagement, Sinon, quant à tes menaces, sache que je te laisserais libre cours d'en faire bon usage quand j'aurais tué Anzai. Qu'en dis-tu ? »

C'était on ne peut plus simple. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Faire en sorte qu'une des créatures mystiques peuplant cette planète le déteste pour en être au point de vouloir le tuer. Et quoi de mieux que de conclure un accord en acceptant mais avec pour seule condition qu'il mette d'abord fin à la vie d'Anzai ? Son sourire s'élargit alors qu'il penchait la tête sur le côté.

« Je te laisserais me tuer quand j'en aurais fini avec lui et je te laisserais même t'amuser avec moi avant si tu conçois que je ne mérite pas une morte rapide, continua-t-il, Je n'aurais plus rien à accomplir après sa mort alors autant en finir après avec ce qu'il me reste de vie, dit-il en laissant peu à peu son sourire s'effacer, Si tu tiens parole, je promets par la même occasion de ne rien dire à Eun Ha. »

De toute façon, quoiqu'il arrivait, il ne dirait rien à Eun Ha. Comment le pourrait-il ? Il la savait tout aussi malheureuse que lui et il savait par la même occasion qu'elle faisait son possible pour remonter la pente chaque jour. Pourquoi la plonger une nouvelle fois plus bas que Terre ? Elle ne le méritait pas.
Il attendit que le vampire réponde et s'alluma une cigarette pour patienter, son arme toujours braqué sur lui. Cette rencontre inattendue avait été plus fructueuse que prévu et, même s'il n'en avait tiré qu'une petite information sur Anzai, c'était déjà bien assez. Une petite information par-ci par-là... Et le coup fatal.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Kim Ji Won (Bobby - iKON)
STORYTALES : 205
ICI DEPUIS LE : 18/09/2016
POINTS : 109
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm feeling good !
LIFESTYLE : Commence à s'en sortir, traîne dans les bas fonds de la ville.
DEPTHS OF MY HEART : Surveille son ex comme s'il se le devait...
DIRTY LITTLE SECRETS : Ça fait maintenant quelques mois que je suis devenu un suceur de sang. Plusieurs connaissances ont essayés de m'aider, mais au final une seule a vraiment réussi. Maintenant, j'assume beaucoup plus ma condition... Sûrement dans le mal, mais au moins j'assume.
COPYRIGHTS : Avatar: Moi; Signature: Lizzoui; Fiche de RP: Panda/Océane
Voir le profil de l'utilisateur




Lim Dae Jung
Children of the Night.
20.12.16 23:03
ANOTHER WAY OUT
FT SATÔ HISAE



“On peut tout fuir, sauf sa conscience.”


Je commençais à réellement prendre confiance en moi. A prendre conscience, de la puissance que je possède depuis que je suis un vampire. Anzai m'a fait devenir ce que je suis actuellement, il m'a aidé à comprendre que je ne suis plus humain, et que je dois m'y faire... Que je suis au dessus de tout ça. Mais là, ce soir... Ce petit enfoiré arrogant d'Hisae a fait retomber mon estime de moi-même au plus bas ! Comment j'ai pu me faire avoir de la sorte ?! Comment... Comment, ai-je pu être plus lent que lui ? Moins fort ? Comment ?! Si je ne suis plus humain, comment ai-je pu perdre aussi facilement ? Pourquoi ? Pourquoi je suis encore si faible ?
Bien que je n'ai aucun but dans ma nouvelle vie, j'avais réussi à avoir une certaine estime de moi-même ces derniers jours... Et lui... Il vient de tout faire s'envoler. Je suis à sa merci, forcé de lui dire ce que je sais sur le démon qu'il cherche. Ma haine grandit, elle est même très bien traduite par le regard que je lance au shadowhunter. Je le hais. Si je pouvais le tuer, je le ferais.

Puis, il élève de nouveau sa voix, avec le sourire encore une fois. Il me remercie de lui avoir donné cette information sur Anzai, avant de me faire une proposition des plus étranges. Le tuer, après qu'il ait accomplit sa vengeance ? Mon regard haineux, se transforme en un regard plein de surprise. Je ne comprends pas... Serait-il aussi désespéré que moi ? Un sourire me revient à cette pensée. Si j'accepte ce marché, j'aurais tout le temps d'apprendre à me battre, à utiliser mes nouvelles capacités à leur maximum, à pousser mes limites... A avoir les capacités nécessaire pour abattre cet enfoiré. A avoir un but dans ma misérable vie.

"... Si tu abats Anzai, donc... Je pourrais mettre en exécution les menaces que je viens de te faire, c'est ça ?" Un sourire sadique, suivit d'un rire quelque peu nerveux font surface. Fou... Je deviens fou de jour en jour. "Pourquoi pas, ça me semble équitable après tout."

Je l'écoute m'expliquer un peu plus son marché, et suis même un peu rassuré quant au fait qu'il ne racontera rien à notre amie commun si je respecte ma partie du deal. Mon regard se lève vers le sien... Heureusement d'ailleurs, qu'il ne le lui dira rien. J'ai refusé l'aide de Eun Ha, lui disant très clairement que le monde honnête et stable dans lequel elle essayait de m'entraîner pour mon bien, ne me convenait pas... Et au final, j'ai atterrit dans un monde contraire au sien. Un monde de débauche, sans règles ni limites... Un monde qui me convient étrangement mieux, en tant que vampire. Si j'étais encore humain, je me serais traité de monstre abominable et sans cœur, incapable de comprendre pourquoi ces règles existent. Mais, je ne suis plus humain.

"Très bien, Gothika. Mais alors... Quand tu te battras avec Anzai... T'as pas intérêt de crever. Je veux te faire regretter ce que tu m'as fais." Je le regarde, alors qu'il s'est allumé une clope lorsqu'il attendait ma réponse. Il braque toujours son arme sur moi, mais comme nous venons de passer un accord, je me permet de lui faire baisser son arme, avant de piquer la cigarette qu'il a entre ses lèvres. "Je tiens toujours mes promesses. Alors tu as intérêt à tenir la tienne. Restes en vie, et quant tu en auras finis avec ton démon, je t'offrirais une mort lente et douloureuse." Je porte la cigarette à mes lèvres, puis lui souffle la fumée au visage, un grand sourire aux lèvres. "Au fait... C'est grâce aux gens comme toi, que je commence à apprécier ma nouvelle condition. En fait, je suis devenu un monstre. Alors, si je dois vivre dans ce corps, autant être un monstre jusqu'au bout. T'en penses quoi ? Parce qu'au final... Tu es aussi monstrueux que ce que tu chasse, toi."

Je le regarde, le provoque. Je profite de ce moment de "répit". J'annonce la sombre couleur qui l'attend à l'avenir.
Je lui envoie la vérité en pleine face.



This is my voice, the polar opposite of silence.
"L'absence de ce qu'on aime, quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré." - MOLIÈRE × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
16.01.17 0:01
Another way outfeat Lim Dae Jung
Satô
Hisae
Lim
Dae Jung

N'avait-il pas toujours été un soldat ? N'avait-il pas toujours tenté de marcher la tête haute comme une fausse mignonne petite marionnette ? On dit d'ailleurs qu'il vaut mieux marcher la tête haute que la tête basse alors, pourquoi s'était-il davantage embourbé les pieds la tête haute ?

La tête haute, il avait tout encaissé. S'éduquer lui-même tout seul. Éduquer sa petite-soeur. Grincer des dents chaque fois qu'ils entendaient leur père battre leur mère. Se faire rage de ne pas hurler quand ce n'était plus sa mère qu'il battait, ni même lui... Mais sa sœur. Ils n'avaient rien demandé. Pleurer comme un enfant à sa mort... Même à leurs morts. Au fond, même si sa mère avait été aussi égocentrique que son père, il avait moins supplié la mort de sa mère que celle de son père. Il avait tout encaissé et même la trahison d'Anzai.
Ou peut-être pas. Après tout, il avait disjoncté depuis. Il avait brûlé sa maison et était parti à la recherche d'une manière de devenir plus fort pour combattre un démon possédant plus d'une centaine d'années à son compteur. Comment avait-il réussi à vivre avec tout ce qu'il avait vécu jusqu'à maintenant s'il n'était pas capable de ne pas supporter la trahison d'Anzai ? Que représentait-il à ses yeux pour qu'il aille jusqu'à se tuer ou cherche même à se faire tuer une fois qu'Anzai sera mort ? Le sera-t-il seulement un jour ?
Il n'était resté qu'un enfant. Fidèle à son passé. Il n'avait jamais avancé. On ne le lui avait jamais appris. Il n'était qu'un idiot ! Il devait arrêter de se morfondre sur tout ce qu'il avait pu vivre, il devait avancer et, d'une certaine manière, c'était certainement ce que le démon cherchait à lui faire comprendre. Tout comme ce vampire.

Ne tournait-il pas en rond ?

En rond autour d'Anzai. Il n'y avait plus que lui et uniquement lui. Et il le rendait fou. Voilà pourquoi il venait de faire une proposition des plus alléchantes à Dae Jung mais qui devait paraître à celui-ci assez désespérée. Néanmoins, il faillit rire face à sa réaction parce qu'il ne s'était pas non-plus à ce qu'il le croit à moitié.

« Pourquoi est-ce que je mentirais ?, dit-il, Au fond, je n'ai jamais vécu. Je ne sais pas ce que c'est que vivre parce que ma vie a toujours été un fardeau, continua-t-il, Alors, une fois Anzai mort, il ne me sert à rien de rester en vie. Je ne saurais pas comment en faire usage. »

Bon, là, il se confiait un peu à un ennemi sans le faire réellement mais c'était pour qu'il comprenne pourquoi il lui donnerait le plaisir de le tuer une fois qu'Anzai serait mort. De plus, sa proposition finit par être acceptée pour son plus grand plaisir alors il put enfin sourire qu'ils aient en venir à un tel marché. Ah, malgré tout, la vie était parfois si simple : elle lui offrait des possibilités très plaisantes !
Par contre, son sourire eut tôt fait de disparaître de son visage quand le vampire continua à parler et le surnomma... Gothika. Il haussa un sourcil et le laisse lui faire baisser son arme. De toute façon, il était plus fort que lui et toujours sur ses gardes alors il n'avait pas à s'en faire. Pourquoi l'avoir surnommé comme une femme ? Pour l'irriter ? Ou pour autre chose ? Puis, avait-il l'air à ce point-là d'un gothique ?

« Gothika, hein..., souffla-t-il, Je ne sais si j'aime ou si je déteste... »

Il fit mine de réfléchir un instant et redressa son arme pour tirer sur son interlocuteur à l'épaule. Gagné. Il sourit en le voyant grimacer et récupère sa cigarette pour la terminer et la jeter par terre pour l'écraser avec son pied.

« Et voilà une preuve qui fait de moi le plus monstrueux, mh ?, sourit-il malicieusement, Ça, comme compliment, j'apprécie. »

Il partit s'appuyer contre un arbre et ajouta :

« Au fait, comment va-t-on terminer cette soirée ? »



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
ANOTHER WAY OUT [Ft Satô Hisae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Iwagakure no Satô
» Iwako Hisae [100%]
» Hajime Anko - Shigakure no Satô - Soeur Jumelle de Zanshi [LIBRE]
» "Le corps est le tombeau de l'âme."[Nowaki A. Shakespeare-Teppei A. Tôgashi-Ayako Satô]
» Kaori Satô

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: Ulsan City :: West
the darkest.
 :: Parc Ganjeolgot
-
Sauter vers: