weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: First Step :: who are you
présentations.
 :: Validée :: Faes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tsia Qiu - All shall be lost to time but memories.

avatar
AVATAR : Lee Chae Eun
STORYTALES : 1229
ICI DEPUIS LE : 11/06/2016
POINTS : 576
AGE IS JUST A NUMBER : 595
I'M FEELING LIKE : a boss
LIFESTYLE : thérapeute par le rêve à temps partiel, mais je cherche un moyen de faire plus d'argent... à trouver.
DEPTHS OF MY HEART : ça fait longtemps que j'ai arrêté de rêver...
COPYRIGHTS : ava' par dopey♥
Voir le profil de l'utilisateur




Tsia Qiu
awkward admin.
12.08.16 19:51

Tsia{Aelynoe}Qiu // PLAYED BY Chou Tzuyu

INTRODUCTION  C'est étrange, de devoir me décrire ainsi. Mon nom choisit, ou plutôt celui qu'on m'a donné, est Tsia Qiu, et bien que vous ne soyez pas au courant et que vous ne le serez jamais, mon véritable nom est Aelynoe. Je suis née en 1422, année humaine, et j'ai donc approximativement 593 ans. On m'a donnée une date de fête, pour me célébrer, pendant l'un de mes passages sur terre. On me célèbre donc le 15 octobre, le Qingming day, un festival célébré en Chine, le pays qui m'a acceuillie à mes premières sorties. Mon apparence réelle diffère un peu de celle que je laisse voir. Ma peau est de couleur perle, mais j'ai des traces de mon sang unseelie, ma main et mon avant-bras gauche recouverts d'un voile noir, ainsi qu'une bande grossière qui me passe du bas de l'oreille gauche au milieu du front, en passant par mon oeil qui est lui aussi entièrement noir, sans blanc. Mon autre oeil est normal par contre, et d'un violet glacé. Je ne suis pas très belle pour une fae, m'a-t-on souvent dit. Je ne suis pas très "Seelie", non plus, me dit-on régulièrement.  Je préfère passer mon temps sur terre, de toute façon, alors au diable ces affiliations.  
LISTEN TO MY STORY
À quand remonte la dernière fois que vous avez fait quelque chose pour la première fois ?

Beaucoup d'entre vous serait incapable de répondre à cette question. La première fois de quoi ? Le sexe ? Typique. Tomber en amour ? Cliché. Avoir la gueule de bois ? Ahah, beaucoup la regrette, cette première fois.

Mais non. Les premières fois, il y en a des centaines de millier, de la première fois ou l'on efflere la texture de la soie à la première fois ou l'on se brise un bras. Des choses belles, des choses tristes, des choses effrayantes. J'ai passé beaucoup de ces premières fois dont on entend souvent parler, plus que quiconque dans votre monde, sans doute. Je dois admettre que reconnaître les premières fois devient difficile après plus de 500 ans d'existence. Mais les premières fois continuent de passer, et d'autres se crééent dans un infini continu. Mais celles qui restent les plus marquantes ne sont pas toujours celles auxquelles on pourrait s'attendre.

En 1510, année humaine, ça été la première fois ou je me suis sentie complètement trahie. On préfère généralement oublier ce genre d'évènement, mais c'est quelque chose qui m'a marqué au fer chaud, à vie. J'étais fraîchement devenue une adulte dans le Faerieland, après avoir été élevé en isolation toute ma jeunesse. J'ignorais alors jusqu'à là que, même si légale, les relations Seelie-Unseelie n'étaient pas particulièrement approuvées. Mes parents, mère disparue et père distant, étaient des deux cours, allez savoir comment j'ai été conçue. Je n'étais pas au courant, mais je n'avais en fait pas d'autre choix que de prêter serment aux Seelies pour avoir une certaine forme de protection, et pour ne pas être considérée comme une fugitive. Mon père avait probablement planifié tout ça, et c'est contre lui que ma colère s'est retournée. Mais je n'ai pas eut le choix, et j'ai donc dû me mettre sous le joug de la Reine, malgré mes protestations et la réticence évidente des autres membres de la cours.

En 1560, c'est la première fois que je suis sortie de Faerieland. Je fêtais mes 100 ans, ce qui peut paraître beaucoup pour certains, mais pas vraiment pour moi, maintenant que j'y pense. C'est un gros évènement pour une Fae de sortir du Faerieland, parce que c'était plutôt rare de ce temps qu'une fae souhaite même sortir pour rejoindre le monde des humains. Mais je voulais le faire, parce que depuis mon serment, la vie n'était pas des plus agréables. Alors je suis sortie, et bien que tout soit différent, je n'étais pas perdue pour autant. Rien de spécial ne s'est vraiment produit, j'ai juste explorer la région pendant quelques temps, quelques  jours peut-être, et j'ai regagné le Faerieland. Mais cette première fois a été le départ de plusieurs autres premières fois dans le monde des humains.

Entre 1586 et 1600, j'ai passé beaucoup de première fois. J'ai fait des allers-retours entre mon monde et celui des humains trop de fois pour que je puisse me souvenir du nombre, pour échapper aux tensions du Faerieland. Pendant ce temps j'ai commencé une certaine forme d'attrait envers les soirées mondaines dans lesquelles je me glissais subtilement, ou les fêtes underground qui nécessitaient une invitation que j'arrivais toujours à dénicher. C'est pendant ces années que j'ai eut cette fameuse “première fois” dont tout le monde parle, que j'ai testé l'opium pour la première fois, que j'ai participé à des rencontres plutôt hors du commun avec des gens de toutes sortes. Premium débauche, dirait-on.

En 1627, j'ai vécu une première fois qui m'a poussé à m'éloigner encore plus des Seelies et de leurs règles. La chasse aux sorcières était en grande lancée, et je trouvais totalement abbhérant de laisser les warlocks se faire décimer ainsi. J'ai donc tout bonnement décider le libérer une bonne centaine de femmes warlocks qui étaient détenues pour subir un “procès” et ensuite être brûlée au bûcher pour sorcellerie. Je n'étais pas totalement au courrant des relations entre les différentes races à cette époque, et je n'étais pas au courant pour la congrégation des Shadowhunters, qui étaient en réalité les dirigeant de l'opération anti-sorcière. J'ai été chassée par ces humains aux pouvoirs phénoménals, et ramener de force dans le Faerieland pour y purger une peine d'emprisonnement partiel sous supervision pendant plusieurs années.

Le 15 octobre 1669, deux ans seulement après ma remise en liberté, j'ai eut une de ces premières fois qu'on ne compte pas comme une première fois, mais qui est tout aussi importante, sinon plus. Ma vie a changé du tout au tout, avec une rencontre imprévue qui n'arrive véritablement qu'une fois dans sa vie. Peu importe combien d'années je vivrai encore, il est certain que personne ne pourra changer ma vie comme Bak Déshì. Non, ce n'est pas mon premier amour. Mais il y a ce genre de rencontre qui chavire notre vie dans un sens, peut-être pas toujours dans le meilleur, mais qui change notre vie du tout au tout.

C'était d'ailleurs aussi la première fois que je voyais un vampire tuer un humain. Il a été ma première fois à plein de chose aussi. Première fois que je désertais le Faerieland pour le guider, lui apprendre les bases de ce qu'il était, ce qu'il devait faire, comment le faire, parce que le pauvre n'avait encore aucune idée de sa propre existence, et cela depuis déjà un moment de ce que j'avais compris. Première fois que je restais avec quelqu'un du monde des humains pendant aussi longtemps. De ce que j'en sais, j'ai passé plusieurs années, 5 ou 6, à le guider sans jamais retourner dans mon monde. C'est en 1674, quand j'ai réussis à lui trouver un clan, que j'ai remis les pieds dans le Faerieland.

En 1714, c'était la première fois que je changeais de monde dans l'optique d'en faire mon dernier passage entre les deux mondes. J'avais plié bagages et j'avais fuit, comme une lâche, le Faerieland pour rester définitivement dans le monde des humains. Les tensions contre moi dans la cour étaient à leur comble et je ne pouvais plus supporter cela. J'ai donc tout simplement déserté. En 1714 fut aussi la première fois où ma mère décidait de mettre un pied en dehors de la cour Unseelie pour venir menacer le clan qui m'avait jusqu'à là tolérée, causant un gros problème. Nous comprenions par contre que j'étais maintenant un danger, et qu'on pouvait soit me bannir... soit me tuer. Et comme je préfèrais ne pas prendre la chance, j'ai décidé de partir avant qu'ils ne prennent une décision. Et malgré son appartenance au clan... il m'a suivit.

Jusqu'en 1870, ma série de débauche que j'avais entreprit avant de faire sa connaissance a reprit avec vigueur, mais avec lui en plus. Ce qui ne faisait qu'empirer la situation, si vous voulez mon avis.

J'ai eut plusieurs premières fois qui ne vous concerne pas en plus, et en 1875, je quittais définitivement la Chine pour m'établir en Corée, après l'annonce de la signature des Accords, qui allait certainement nous permettre d'être plus au calme et ne plus se sentir toujours pourchasser. À Seoul, je rencontrais pour la première fois un high warlock, ainsi que sa fille.

En 1948, nous quittions tous les trois, moi, lui et elle, pour rejoindre Seoul et s'y installer pour de bon, sachant la ville plus accueillantes, selon les rumeurs du monde des ombres. J'y ai prit un emploi, trouvé un logement qu'un warlock me loue en échange de quelques services magiques. J'ai reprit de temps en temps les passages du Faerieland, avec Déshi, pour visiter le monde pendant nos nombreuses années communes. Je n'ai plus aussi peur d'y retourner, on m'a visiblement oublié, probablement volontairement, et tant que je reste discrète, je n'ai pas de mal à y être. Mais je ne m'y sens plus à ma place alors je n'y reste pas plus de quelques jours. Et il y a deux jours, j'ai été voir mon père pour la première fois depuis qu'il m'a forcé à me soumettre à la cour Seelie.

C'était alors la dernière fois jusqu'à maintenant que je faisais une première fois. À quand la prochaine ?

FEEDBACK fabuleuse cette licorne dit donc  :fabchan:      
HRP je risque d'être là assez souvent, no problemo, j'ai un dc, Hwan Kaden, mon activité moyenne est d'environ 3 rps/semaine, 25 si je suis sur une lancée.
Revenir en haut Aller en bas
Tsia Qiu - All shall be lost to time but memories.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wrong Time, Wrong Memories...
» ♣ Lost Time Memory ♣
» Partenariat avec Lost Time Memory ?
» Fin du partenariat avec Lost Time Memory
» All this time I was finding myself and I didn't know I was lost. w/Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: First Step :: who are you
présentations.
 :: Validée :: Faes
-
Sauter vers: