weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: First Step :: who are you
présentations.
 :: Validée :: Shadowhunters Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Byul Aidan

avatar
AVATAR : Park Jimin
STORYTALES : 32
ICI DEPUIS LE : 21/11/2016
POINTS : 64
Voir le profil de l'utilisateur




Byul Aidan
hunting down demon.
21.11.16 0:58

ByulAidan // PLAYED BY Park Jimin

INTRODUCTION« - Bon, il est où ce fichu cahier. »
la pièce s'en dessus dessous ne ressemblait plus à rien, comme si un ouragan s'était déchaîné dans ses lieux. C'est exactement cela, l'ouragan néfaste c'est moi. Encore en train de perdre mes affaires n'importe où et mon impatiente m'a fait ravager la chambre.
«- Ah le voilà ! » 
J'avais mis enfin la main sur ce petit carnet rouge qui se trouvait sur mon bureau au final, tout cela pour rien, quelquefois je me dis que j'ai sans doute le cerveau pas bien branché mais bon. Je soupirai, mais une sensation que quelqu'un me regarde me triture l'esprit, je me retourne et sans surprise une personne se tient devant moi.
« - Qui es-tu ? »
la silhouette ne répondit pas, restant muette. Qui était ce personnage sans trait distinct ? Il fallait garder son calme et éviter de ce service de ses deux points pour faire parler l'inconnue.
« - Oh ! quelle impolie je fais de demander l'identité de mon interlocuteur sans me présenter moi-même. »
Me déplaçant dans la pièce, je redressai une chaise qui miraculeusement était restée entière et proposa à l'invité de s'asseoir, d'un geste de la main, il refuse poliment, je prends donc moi-même place sur le siège. 
«  Bon pour commencer je me nomme Byul Aidan. » 
Nom paternel paraît-il et prénom au choix de l'ascendance maternelle, qui lui rappelait plus une consonance anglophone que coréenne.
« - Je suis née le treize octobre 1997 dans la ville portuaire, Busan, une magnifique ville, dans le pays du matin tranquille, la Corée-du-sud. Ce qui me donne donc l'âge de dix-neuf petites années d'existence. »  
je sens le regard de l'étranger rouler d'exaspération quand je m'attardais sur ma ville natale, je fronçai les sourcils, visiblement irrités, étant peu patient et je pars souvent au quart de tour.
« - As-tu un problème avec Busan ? Où c'est mon récit qui t'ennuie ? Et puis tu m'as toujours pas dit qui tu étais ! »
L'ombre ne dit rien, se contentant de croiser les bras comme si elle attendait quelque chose de moi encore.
« - Quoi ? Il t'en faut plus ? Dois-je tout dire de ma vie pour que tu daignes au moins me dire ton nom ? »
Mon sang bouillonnait et j'avais du mal à garder mon calme, j'ai rarement le sang froid et cette situation me mettait hors de moi, mais j'essayais de rester aimable.
« - Tu as de la chance que j'ai du temps à perdre. »
Je soupirai et réfléchis à ce que je pourrais ajouter à lui apprendre de ma petite vie.
« - Ma mère biologique est décédée et mon paternel moisi dans son travail depuis, j'aurais presque aimé être adopté. Même si on ne manque pas du tout d'argent dans ma famille. » 
Petit moment de flottement parlait de cela mettait encore douloureux, mais je n'en dis pas plus à l'inconnue, cela ne le regarde pas, c'est ma vie. Son regard se fait plus insistant, mais il restait toujours courtois et poli si je pouvais dire puisqu'il ne communiquait qu'avec des gestes.
« - Encore !? Vous n'exagérez pas là, vous croyez !? »
Je me lève, la chaise se renverse en arrière percutant les lattes en bois du plancher. J'allais presque agir sous mon impulsivité en frappant la silhouette, mais me rattrape bien vite dans un petit éclairé de lucidité dans mon agacement. Je soupirai en passant ma main dans mes cheveux, geste assez habituel chez moi et tournai le dos à mon interlocuteur.
« - Je suis célibataire et cela me convient pour le moment, je ne suis pas un mec frivole et je préfère les longues relations stables, le problème, c'est que j'ai très peu confiance aux autres, il m'est compliqué d'imaginer me mettre en couple avec un mec alors qu'il a cinq pour cent de chance qu'il me quitte ou me trompe dans les mois suivants. »
je souffle et redresse à nouveau la chaise en me réinstallant sur le siège. Je ricane avant mes prochaines paroles.
« - Et puis ce n'est pas comme si quelqu'un pouvait supporter mon caractère. Et oui je suis gay, mais je vous prierais de garder cela pour vous. »
je l'avais vu buter contre mon allusion sur mon sale caractère.
« - Quoi ? Vous voulez aussi que je déballe tout sur mon caractère ? »
il acquiesça, pourquoi ai-je parlé de mon satané caractère moi aussi ! Je suis vraiment maudit !
« - Je ne peux pas trop te le dire, il faudrait demander cela à mes amis, là je vais paraître prétentieux alors que je ne le suis pas ! J'ai conscience de mes faiblesses et que personne n'est en dessous moi, on a seulement tous des forces et faiblesses différentes qui font un individu plus fort dans un domaine qu'un autre mais aussi plus faibles qu'un autre dans une autre discipline. Mais je peux toujours essayer de vous éclaircir ! Je suis impulsive et abonné quelque part au fond de moi à une part d'agressivité que j'essaie de canaliser pour le bien de tous, mais cela ne donne pas une merveilleuse image des Shadowhunters, j'essaie donc de garder mon sang-froid même si celui-ci a plutôt tendance à bouillonner. D'autant plus qu'on m'a déjà dit que j'ai un héros complexe, je me retrouve donc souvent dans des situations un peu compliquées, mais je ne déteste pas ce parti de moi. Après, on me dit assez généreux et que j'ai la main sur le cœur. J'espère que c'est vrai en tout cas. Quand je ne m énerve pas il semblerait que je sois aimablepolicourtois et gamin, j'ai quand même facilement le sourire, mais, je suis susceptible ! Et je change d'humeur très rapidement, on me sait lunatique et je ne peux prouver le contraire. Je suis quelqu'un d'attentionné et prêt à tout pour mes amis. » 
Je souffle un grand coup après ce débit de parole trop longue pour mes cordes vocales qui n'étaient pas échauffé.
« - Alors, toi, qui es-tu !? »
Sans un mot l'ombre me tourna le dos et disparu...
LISTEN TO MY STORY
On le disait sage, on le disait calme, agréable à s'occuper où jouer avec lui. On le croyait faible, on le voyait fragile. On le savait inoffensif. La voix jamais élevée, pas un geste brusque. Il avait sans doute était comme ça. Il y a bien longtemps. Dans les premières années de sa vie. 

Née à Busan, deuxième ville de la Corée-du-Sud, à l'aurore, quand les habitants commençaient tout juste à s'éveiller, quand les pécheurs prenaient le large, quand le soleil arborait une jolie couleur rosée, quand les feuilles au mille couleurs tombaient, lui venait tout juste de rencontrer la vie. Le 13 octobre 1997. Il était petit et chétif, mais bien vivant et surtout bien agitait lui qui faisait déjà entendre sa douce voix légèrement aiguë dans des cris et des pleurs, les poumons brûlaient par les premières bouffées d'oxygène. Sans dent et quelques cheveux corbeaux, ceux de sa mère et des yeux chocolat hérité de son père. Contrairement à sa sœur de six ans son aîné, Chung-Ae, il ressemblait à sa mère. 

Il était un petit enfant heureux, gâté par ses parents fortunés, très proche de sa sœur aînée. Aveugle a tout il souriait tout le temps, prenant tout pour un amusement. Insouciant. Inconscient.

Sa petite sœur née lorsqu'il avait cinq ans, lorsqu'il prenait peu à peu conscience de la vraie vie, que la vie était injuste.

Il aurait pu garder les yeux fermé, il aurait dû. Garder son cœur innocent et son esprit vierge. On l'a vu changer. D'abord, il se refermait sur lui-même. Morne et sans expression. Mais on n'osait pas aller lui proposer de l'aide. Lui demander ce qu'il n'allait pas.

Il vit les bleus sur la peu blanche de sa mère. Il vit les hématomes de plus en plus nombreux. Il vit le visage sans vie de sa maman. Il vit les larmes de sa sœur. Il entendit les cris dans la nuit. Mais il ne disait rien il ne bougeait pas, restant dans sa chambre, Miura, sa petite sœur, contre lui. Que pouvait-il faire du haut de ses cinq ans, lui pas plus haut que trois pommes ? Lui qui n'avait pas de muscle encore la peau sur les os ? Alors, il pleurait silencieusement de devoir être témoin du supplice de sa mère de sa sœur, sans pouvoir les aider. Son père était un martyre. Était-ce parce que c'était un garçon qu'il échappait à tout ça ? Ou parce qu'il était encore trop jeune ? 

Seul les deux petits étaient encore épargnés, mais sa mère mourait intérieurement chaque jour un peu plus. Il voyait sa sœur suivre le même chemin. Elle n'avait pas autant de coup que sa Eomma. Mais elle avait les poignets violets, semblant avoir été lié l'un à l'autre par un lien, en se débattant la corde avait mordu ses poignets. Il ne savait pas ce qu'elle subissait, mais il se doutait que tout n'était pas rose. Il avait peur.

On l'a vu encore changer à ses sept ans. Le regard dur on l'a vu déterminer, on a connu ses premières rébellions. On a pu voir naître l'envie de sauver les siens. On le savait au fond avoir peur.

Deux ans qu'il endurait les cris des filles sans rien faire pour elles. Et plus le temps passait, plus il se disait que ça serait son tour un jour, quand son père aurait décidé qu'il serait grand. Assez grand pour subir le même sort. Puis ça serait le tour de Miura et ça l'effrayait encore plus, ça le répugnait, il ne voulait pas voir sa petite sœur dans cet état. Elle qu'il serrait dans ses bras le soir, qui dormait avec lui parce qu'il avait peur tout seul, elle dont il passait le plus de temps de ses journées, elle innocente. Elle qu'il pouvait encore sauver. Alors, il se rebella, il attirait attention sur lui pour que son père oublit les filles. Mais ça ne marchait qu'à moitié. La nuit il ne pouvait rien faire et ça continuait. De plus ils devaient tous être parfait lors des dîné de riches. Et ça l'énervait parce que personne ne voyait le malheur de la famille, tous hypocrites. Mais il ne pouvait rien dire, sinon son père allait en faire payer le prix à sa mère, à sa sœur, à lui. Alors, il continuait de faire des caprices à être rebelle. Toujours plus de caprice jusqu'à ses dix ans, toujours a essayé d'éloigner le paternel des filles. Toujours a espéré que Miura échappe aux supplices. 

Encore on le vit méconnaissable, ses rébellions plus violentes, une impulsivité naissante. Gars à ceux qui parlent mal de ses sœurs ou de sa mère. Il n'était plus présentable au dîner de riche étant trop farouche tel un animal sauvage. Mais on pouvait voir qu'une lueur c'était éteinte dans son regard. 

La famille assistait à la confrontation des garçons de la famille. Mais le résultat était sans appel à chaque fois. Aidan n'était pas bien fort du haut de ses dix ans. Et c'était aussi cette année là que tout commença pour lui, d'être rallié au malheur des filles. Les coups d'abord commencer à pleuvoir de plus en plus nombreux a chaque nouvel assaut. Au début il avait pleuré. Au début il avait crié. Au début il avait supplié. Puis les pleurs se sont séchés, les cris se sont tue, les suppliques se sont éteinte. Il se débattait, mais il ne sentait plus tellement la douleur des coups. 

Puis il y eut ce soir-là... 

On le vit pleurer, crier, se débattre dans le vide, on le vit s'effondrer, trébucher, perdre pied. Les rébellions turent, la voix presque plus entendu en dehors de ses plaintes. 

Après ce soir-là, il avait commencé a chuté, les rebellions moins présente, la voix éteinte, la tête baisser devant sa famille. Et les cris autour de lui continuaient. Il n'avait plus la force de se battre. Alors, il faisait sa vie entre l'école et sa maison sans réelle vie en lui. Il ne souriait plus qu'à Miura. Cinq ans. Elle n'avait plus que cinq ans pour vivre normalement. Après, elle serais comme elles. Comme lui. Elle qui ne comprenait pas encore la situation. 

Puis le drame pire que tout ce qui s'était passé. La violence de son père était à son paroxysme et c'était sa grande sœur qui en fit les frais. Devant toute la famille sans retenue. Sa mère criait d'arrêter de s'en prendre plutôt à elle, au lieu de leur fille, Miura pleurer sans comprendre réellement, il la serrait contre lui en lui cachant les yeux, les larmes dévalent sa joue et sa sœur crier hurlait mais rien y fait jusqu'à que tout ce stop le silence. Silence pesant. Silence mortuaire. Sa mère qui s'était interposés gisait au sol. Les yeux écarquillaient crachant son dernier souffle. Sa grande sœur c'était évanoui sous l'émotion et quelqu'un tapait à la porte après avoir été alerté par les cris.

Personne n'osait aller ouvrir. Ni son père ni lui ni Miura. Tous figer comme un film mis sur pause alors que les cous sur la porte se fit plus insistant, menaçant d'appeler la police. Ce qu'il fit vu que personne n'osait bouger. 

La police débarqua découvrant l'horrible scène qui venait de se passer. Il arrêta le père après le témoignage de plusieurs voisins, d'Aidan. Son père fut diagnostiqué d'une double personnalité.... Dont l'une était violente. Il fut condamné à se faire soigner pendant quatre ans. Sa mère fut enterrée à Busan. Chung-Ae fut hospitalisé à Busan en suivant un psychiatre. Quant à Aidan et Miura ils furent tous les deux envoyés à Ulsan où vivait les parents de sa mère qui s'occupèrent des deux enfants comme leurs propres fils et fille. 

On le vit grandir, s'endurcir, passer à autre chose. La rébellion refit surface, il était déterminé, impulsif, susceptible, lunatique. Généreux et toujours prêt à se jeter dans l'action, protéger les autres pour se faire pardonner de ne pas avoir été capable de le faire plus tôt. Peu à peu il devenait, ce qu'il est aujourd'hui.

En compagnie de Miura il apprenait à vivre sa nouvelle vie chez ses grand-parents, d'abord abattu déboussolé dépressif. Puis peu à peu il s'ouvrit au monde il rangeait son passé dans la boite de pandore et reprenait goût à la vie, pour Miura, pour lui. Il grandit vite, se fit plus fort, protecteur, impulsif et un peu agressif. Mais toujours généreux à aider les autres, prêt à prêter son temps au service des autres. Le sourire aux lèvres, légèrement gamin. Prêt à sauver la veuve et l'orphelin. Sûrement le début de son hero complex, mais il ne détestait pas cela au contraire. 

Quatre ans passèrent son père sorti d'asile, sain d'esprit normalement était venu à Ulsan se faire pardonner des benjamins de la fratrie. Mais ce fut une tâche laborieuse, plutôt dire mission impossible.

En ce jour, Miura et Aidan vivent toujours chez leurs grands-parents, leur père c'est installé à Ulsan la tête dans le travail et parfois essaye toujours de se faire pardonner. Aidan a découvert ses origines de  Shadowhunter et il espère vivre encore beaucoup d'aventure. 

FEEDBACK the forum is perfect (par contre je sais pas si c'est moi qui bug ou si c'est normal il y a certain liens mis dans les fiches qui renvoie a la page d’accueil donc je sais pas si c'est normal je préviens juste ici au cas ou hug     
HRPhey, bon i am faible et très nul en anglais donc pas pu résisté a l'appel du fofo et surtout du fantastique x))) sinon question rp je suis la tout les jours mais je rp quand le peux (je suis en retard un peu sur un fofo ) je rp en semaine le soir (because la fac et j'ai mon ordi chez moi ) j'ai encore 17 ans mais comme j'ai 18 dans moins d'un mois son peut considéré que j'en ai 18 XD snif donc voilà hug    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 29
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
21.11.16 1:05
MON BRO.
MA MOITIÉ.
MON TOUT.

on fera de très belles choses ensemble je te promets.
(je ne m'étalerai pas en bromance tout de suite, un peu de retenue erm)

je t'ai déjà dit merci et tout ça, mais je te resouhaite la bienvenue. ange
si tu as des problèmes ou quoi, tu sais qui contacter. hiii de toute façon on parle en mp très bientôt comme tu as dit.
courage pour la fiche. heaaart


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Jun Min Hee { Ulzzang }
STORYTALES : 437
ICI DEPUIS LE : 19/08/2016
POINTS : 206
AGE IS JUST A NUMBER : 23
I'M FEELING LIKE : I'm lost.
LIFESTYLE : Dangerous.
DEPTHS OF MY HEART : No one can reach my heart, but my bed is reachable.
DIRTY LITTLE SECRETS : ► elle a la mémoire qui a été effacé à l'age de 17 ans.
► elle croit que la raison pour laquelle elle est à Ulsan est simplement parce que son père est trop occuper pour s'occuper d'elle et de son deuxième frère.
► appart le fait qu'elle soit un as avec les runes, eun ha ne semble pas prendre son rôle de chasseuse à cœur, elle préfère se mêlé avec les créature de l'ombres, elle les trouvent plus intéressants.
COPYRIGHTS : avatar; signature; tumblr
Voir le profil de l'utilisateur




Jung Eun Ha
Hysterical Admin
21.11.16 1:08
#bromance

BIENVENUE !! bon je te l'avais dit sur la cb mais voilà ici c'est plus officiel brille

bonne chance pour ta fiche ! j'ai bien hâte de te retrouver sur le forum coeur




'BLOOD, SWEAT & TEARS'
"My blood, sweat and tears as well. My body, heart and soul as well is yours, I know this is an spell to punish me. Kiss me even if it hurts. Come, tighten me up until it can’t even hurt anymore"  ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Park Jimin
STORYTALES : 32
ICI DEPUIS LE : 21/11/2016
POINTS : 64
Voir le profil de l'utilisateur




Byul Aidan
hunting down demon.
21.11.16 1:11
toi toi mon toit toi toi mon tout mon roi ~ je sais plus si c'est ça la chanson mais pas grave XD

mais de rien hug merciiiii hug
je viendrais promis ange
merci :3

euhna : merci :3 *-*
merci j'essaye de finir demain si mon devoir ne prend pas beaucoup de temps hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : kim taehyung le magnifique ♥
STORYTALES : 63
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 0
DIRTY LITTLE SECRETS :
ficherpliens

COPYRIGHTS : @nightingale
Voir le profil de l'utilisateur




Byun Quincy
Children of Lilith.
21.11.16 4:52
attention, l'amour ♥:
 

tu ne peux pas savoir à quel point je t'aime en ce moment ;; dépêche toi de terminer ta fiche qu'on puisse se trouver un lien de la mort ♥



These small feathers became wings Because I was full of faith That those wings would allow me to fly. I go places they tell me not to, Do things they tell me not to do, Want things I shouldn’t, Get wounded again and again. fly away.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Park Jimin
STORYTALES : 32
ICI DEPUIS LE : 21/11/2016
POINTS : 64
Voir le profil de l'utilisateur




Byul Aidan
hunting down demon.
21.11.16 9:59
Je fais au plus vite hug
Spam :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jang hyun seung
STORYTALES : 1164
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 550
AGE IS JUST A NUMBER : 239
LIFESTYLE : reclus dans une hanok, sans barrière de protection à part dans une pièce, a piégé sa maison de la manière la plus improbable qui soit Attention à la cuve d'acide.
DEPTHS OF MY HEART : vide.
COPYRIGHTS : (c) suture
Voir le profil de l'utilisateur




Bang Ho Joo
Children of Lilith.
21.11.16 23:54
Bienvenue ♥
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ♥ ! Et si tu as la moindre quest... En fait, je pense que tu risques plus de harceler Nolan mais bon, au cas où, n'hésite pas à harceler le reste de l'équipe ♥
Poutou ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Park Jimin
STORYTALES : 32
ICI DEPUIS LE : 21/11/2016
POINTS : 64
Voir le profil de l'utilisateur




Byul Aidan
hunting down demon.
22.11.16 0:00
merci hug
merci :3 j'ai déjà posé mes questions a nolan effectivement hug mais je viendrais si besoin :3
kiss hug
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Riuki de Miztavla
STORYTALES : 211
ICI DEPUIS LE : 19/09/2016
POINTS : 186
Voir le profil de l'utilisateur




Satô Hisae
hunting down demon.
22.11.16 22:28
Bienvenue parmi nous smile !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Park Jimin
STORYTALES : 32
ICI DEPUIS LE : 21/11/2016
POINTS : 64
Voir le profil de l'utilisateur




Byul Aidan
hunting down demon.
22.11.16 22:35
merci :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Lee Chae Eun
STORYTALES : 1229
ICI DEPUIS LE : 11/06/2016
POINTS : 576
AGE IS JUST A NUMBER : 595
I'M FEELING LIKE : a boss
LIFESTYLE : thérapeute par le rêve à temps partiel, mais je cherche un moyen de faire plus d'argent... à trouver.
DEPTHS OF MY HEART : ça fait longtemps que j'ai arrêté de rêver...
COPYRIGHTS : ava' par dopey♥
Voir le profil de l'utilisateur




Tsia Qiu
awkward admin.
24.11.16 20:25


BIENVENUE AIDAN ! TU ES VALIDÉ.
Tu es à présent validé ! Tu obtiens dès maintenant l'accès à ton quartier général (flood) hrp et ton quartier générail irp. nous te conseillons d'ailleurs vivement de créer ta fiche de liens et de visiter celles des membres de ton groupe. afin de te faciliter la tâche, voici une liste de liens importants pour commencer tout en douceur.


créer ton journal de rp
pour nous communiquer ton activité irp.
l'intrigue principale & inscription à l'intrigue
il s'agit d'une intrigue permanente à laquelle tu as le choix d'adhérer ou non, tout comme tu as le choix de participer à l'event en cours ou non.
recenser ton métier
et créer la catégorie si besoin !
et le flood !
il ne faut pas l'oublier ! ne te gêne pas et viens nous rejoindre.


Finalement, n'oublie pas de venir réclamer tes points de validation ! Si tu as un problème, n'hésite surtout pas à contacter l'équipe administrative.

BON JEU & BIENVENUE CHEZ TOI !


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Byul Aidan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Mai] Byul Leroy
» [Novembre] Byul Steampunk Rhiannon
» [Décembre] Byul Maya
» [Octobre] Byul Tiger Lily
» [Juin] Byul Paulia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: First Step :: who are you
présentations.
 :: Validée :: Shadowhunters
-
Sauter vers: