weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: Ulsan City :: South
the knowledgeable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(kalan) my heart is gold & my hands are cold.

avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 28
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
30.01.17 0:16
MY HEART IS GOLD AND MY HANDS ARE COLD
kaden & nolan

Comment était-ce possible de se cacher d’un aveugle ? Cette question ne lui avait jamais frôlé l’esprit, et avec raison. Jamais il n’avait cru avoir à se poser ce genre de questions, et si jamais il n’avait eu l’inquiétude de devoir exposer un nouveau tatouage peu catholique à ses parents, comme tout adolescent, aujourd’hui, frôlant la trentaine, il se demandait comment camoufler une toute autre chose à celui qu’il considérait inconsciemment comme un père. Le fait était qu’il ne pouvait lui camoufler à tout jamais, et qu’il savait qu’il ne pouvait pas simplement ne plus jamais lui adresser la parole. Ce n’était pas moins suspect, et il devait se rendre à l’évidence… il n’y avait pas de moyen de le cacher. Le cacher n’était, de toute façon, pas la bonne voie, comme lui avaient expliqué les membres de sa toute nouvelle famille. Mais Kaden était de la famille aussi, ou tout du moins, c’était ce qu’il avait eu de plus familier tout au long de sa vie. Il s’était donc fait un plan, y réfléchissant constamment depuis au moins trois jours, trois jours pendant lesquels il lui avait envoyé de multiples messages. Il lui avait promis de venir lui rendre visite bientôt dans un, lui avait promis de lui expliquer ce qu’il se passait dans l’autre, et lui avait finalement passé un coup de fil la veille, concluant qu’il serait plus facile de le lui expliquer de sa propre voix au combiné plutôt que de le voir paniquer en réalité puisqu’il le devinerait instantanément. Mais il n’en avait pas eu le courage, et si la discussion s’était éternisée, il lui avait promis d’être présent à l’heure du dîner, sans faute cette fois. Il lui expliquerait, pour de bon.

Il n’avait pas vu la lumière du soleil depuis des jours, peut-être même plus de deux semaines, mais toutes les journées lui avaient parues être grises de toute façon. Sous ordre des autres, il n’avait pas pris sa voiture ; de toute façon, on lui avait confisqué les clés temporairement. Les mains dans les poches, il marchait donc d’un pas lent, observant d’un œil inquiet les gens qui passaient à ses côtés, écoutant les sons qu’il n’était pas habitué d’entendre, le vent qui, étrangement, soufflait sur son visage, un peu glacial, lui procurant un bien qu’il n’avait pas imaginé. C’était la première fois, depuis les évènements, qu’il prenait le temps. Le temps de s’habiller, se coiffer convenablement, et sortir, mais rien ne lui semblait normal. Sa vue autrefois médiocre lui permettait d’observer des détails qu’il n’avait jamais remarqué, et l’utilisation du glamour était encore un mystère pour lui, présente, mais l’inquiétant, puisqu’il n’avait aucun moyen de savoir si elle lui faisait défaut.
C’est presque impossible, Nolan. Tu devrais sortir un peu, tu deviens fou.
Ses pas l’avaient naturellement mené à son logement puisqu’il connaissait trop bien le chemin, et il s’était arrêté devant les dalles menant à la porte. L’hésitation au ventre, il se tâtait à rebrousser le chemin une fois de plus. Pour certains, ce moment aurait été une célébration ; pour lui, il n’y avait rien de positif au fait de lui dévoiler. Son cauchemar, ce qu’il n’avait jamais voulu qu’il devienne, le type de créatures qu’il n’aurait jamais dû fréquenter… ‘je le savais’ et puis ‘pourquoi’. Il ne voulait ni le décevoir, ni perdre le contrôle, déraper, et poser un geste regrettable. Il ne voulait pas non plus ressasser le souvenir douloureux de cette soirée, et il ne voulait pas en parler. C’était douloureux, dangereux, une corvée dont il devait se débarrasser afin de pouvoir passer à la phase suivante plus rapidement : réparer les pots cassés et devenir meilleur. Il se secoua et attrapa le portable fourré au fond de sa poche, composant le numéro du sorcier.

« j’arrive dans trente secondes. » il pouvait déjà sentir sa présence alors qu’il s’approchait de la porte et attrapait la poignée, se figeant quelques secondes pour lui donner des consignes précises. « assied-toi sur le canapé et promets-moi de me laisser parler avant de paniquer. » il coupa la ligne et rangea le portable avant qu’il n’ait pu dire un mot, tendant l’oreille pour s’assurer qu’il avait fait exactement ce qu’il lui avait dit de faire. Puis il tourna la poignée et inspira lentement, son cœur douloureux tellement il battait vite alors qu’il franchissait l’embrasure de la porte.


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Min Yoongi (suga, bts)
STORYTALES : 88
ICI DEPUIS LE : 19/08/2016
POINTS : 70
AGE IS JUST A NUMBER : 117
I'M FEELING LIKE : being blind on a dark night with no moon
LIFESTYLE : étudiant en magie, artisant, maître des couleurs
DEPTHS OF MY HEART : where did i leave that thing again?
COPYRIGHTS : avatar by chaussette
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Kaden
awkward admin
30.01.17 2:36
MY HEART IS GOLD AND MY HANDS ARE COLD
kaden & nolan

Il tripotait nerveusement son cellulaire depuis bientôt deux heures, repassant mainte et mainte fois dans sa tête les paroles exactes de Nolan pour s'assurer lui-même qu'il arrivait bientôt, qu'il allait se présenter à sa porte, et qu'ils allaient enfin pouvoir s'asseoir deux minutes pour discuter calmement, comme deux adultes responsables, et honnêtement il ne savait pas si l'anxiété lui était causée par la discussion à venir ou parce qu'il savait qu'il devait agir en adulte, pour une fois. Il savait que quelque chose s'était passé, tout le monde le savait, lui-même avait été mêlé à d'atroces expériences et préférait de loin ignorer la situation et attendre que les problèmes ne disparaissent d'eux-même, mais ce n'était sans doute pas possible pour tout. Il savait, comme tout le monde, pour la mort de l'ancien alpha, et c'était sans doute la seule raison qui l'avait poussé à laisser du temps à Nolan, pour son deuil, du temps pour se remettre. Mais il ne pouvait pas vraiment s'empêcher de mortellement s'inquiéter pour le jeune homme, et il se rongeait les ongles en espérant recevoir un appel, un texto, n'importe quoi pour avoir de ses nouvelles. Et il avait finalement eut des nouvelles quelques jours avant, et il avait pu se détendre quelque peu en apprenant qu'il avait l'intention de venir lui rendre visite sous peu. Mais les jours suivants le premier message l'avait intrigué, puis inquiété, en finissant par la crise d'angoisse incontrôlable qu'il avait eut la veille. Quelque chose n'allait pas, et Nolan était incapable de lui dire au téléphone. Qu'est-ce qui pouvait être si terrible ? Avait-il perdu un membre ? Ou le fonctionnement d'un membre ? Il ne pouvait en être sûr... les mundanes étaient si fragiles.

Il sursauta vivement en sentant la vibration de son cellulaire, manquant de l'échapper sur le sol. Il s'efforça d'ouvrir l'appel avant de le manquer, et la voix de Nolan rejoint son oreille facilement dans le silence de son appartement. Il n'eut par contre le temps de rien dire, et c'est avec une panique montante qu'il se laissa tomber sur le canapé sans même une seconde d'hésitation, sachant pertinemment que la demande n'avait pas été faite inutilement. Il serra l'appareil entre ses doigts, ses yeux se déplaçant rapidement vers la porte qu'il entendit ouvrir, son coeur se débattant dans sa poitrine. Sa magie s'emporta l'espace d'une seconde alors qu'il se figeait, son souffle coupé par la surprise et la confusion. Ce fut par justesse qu'il réussit à ramener ses pouvoirs vers lui pour ne pas engendrer d'accident magique, et il se laissa tomber contre le dossier du canapé, se sentant soudainement drainé de toute énergie. « J'espère que je me suis endormi et que tout ceci n'est pas réel... » marmonna-t-il d'un ton déjà résigné, fermant les yeux un court instant dans l'impossible espoir que cela change quelque chose. Mais ce n'était évidemment pas le cas et il sentit ses émotions éclater en l'espace de quelques secondes, une sorte de colère sourde lui montant à la gorge, une forte sensation d'impuissance la suivant. Il s'efforça par contre de ne rien balancer, de ne pas commencer à hurler et de ne pas maudire celui qu'il savait être responsable. Parce que le responsable était malheureusement mort, et qu'au fond, il n'était pas con; il savait bien que ce n'était sans doute pas totalement volontaire, ou du moins, pas totalement planifié, et qu'il y avait sans doute de bonnes raisons derrière ce changement, mais c'était difficile pour lui. Il pinça donc les lèvres pendant un instant, replaçant ses yeux vers le jeune homme qu'il considérait autant comme un ami que comme un frère, ou un fils. « J'imagine que tu avais une bonne raison de me faire promettre d'attendre des explications... ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 28
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
01.02.17 6:05
MY HEART IS GOLD AND MY HANDS ARE COLD
kaden & nolan

Il fut soulagé de voir que le sourcier, pour une fois, l’avait écouté et s’était simplement assis, attendant que le plus jeune fasse son entrée. Sans surprise, le nouvel alpha senti toute une palette d’émotions le traverser – il pouvait entendre son cœur battre, et deviner, approximativement, l’anxiété qu’il ressentait se transformer en confusion, puis peut-être en inquiétude. Pour la dernière, il n’arrivait pas à mettre un mot dessus. Peut-être par manque d’expérience, ou, peut-être, parce qu’il fixait à présent son visage, un sentiment d’impuissance lui serrant les tripes à la vue de son expression mi-apeurée, mi-confuse. Il avait négligé sa relation avec le warlock, sans réaliser que si ce dernier avait toute une éternité devant lui, sa vie, à lui, n’était qu’éphémère. Il baissa la tête, aucun mot ne lui venant sur le coup. Comment lui expliquer ce qu’il redoutait depuis le – moment – où Keaton était apparu dans le paysage ? Il soupira, la pointe de son pied frottant nerveusement le sol qu’il s’était mis à fixer, un peu piteusement, puis pris enfin son courage à deux mains, refermant la porte derrière lui pour avancer dans la pièce.

« je m’excuse… » débuta-t-il d’abord, venant prendre place à ses côtés, l’impression de marcher sur des coquilles d’œuf derrière la tête. Il ne savait plus où se mettre, ni ce qui était acceptable – les dernières années avaient créé un creux entre eux, lui, sa carrière, et à part sa désapprobation au fait qu’il ne se mêle aux problèmes du clan des loups… il n’imaginait même pas ce qu’être alpha représenterait à ses yeux. « ce soir-là… je crois qu’on a tous failli y passer. tu sais déjà que… que Keaton est mort. Il ravala sa salive et assuma qu’il savait de quoi il parlait, avant de poursuivre. il y avait une foule de démons qui nous encerclaient. il était déjà faible… j’ai rien pu faire. » sans surprise. Il y avait le regret, l’amertume empreinte dans chacun de ses mots. Ça aurait pu être évité. Il était stupide. C’était stupide. La partie la plus difficile de son deuil était probablement celle-là : se convaincre, ou tout du moins en tenter, qu’il n’était pas responsable de sa mort. « j’allais mourir et il le savait, j’imagine… » il humecta ses lèvres, incapable de lui raconter toute l’histoire – l’intégrale, les détails. Le souvenir était trop frais et il avait le cœur au bord des lèvres, juste à y penser. Il souffla un autre bon coup, puis attrapa sa main. Il savait qu’il ne pouvait voir les détails de ses propres yeux – ce pourquoi il pressa plutôt ses doigts sur la cicatrice, qui, à présent, ne lui posait plus aucune douleur. Il marqua une toute petite pause avant de lâcher sa main, l’exposant sous cet angle : « il m’a sauvé la vie, juste avant de mourir. » mais ce n’est pas tout… la partie la plus facile était maintenant passée. La plus difficile, elle, s’il avait pu l’éviter… il se mordit les lèvres jusqu’à les rendre blanches. Il se faisait un sang d’encre quant à la suite des évènements, et ce, depuis bientôt un mois entier. Respirer. Inspirer. Expirer.

« tu sais, ce soir-là… tu as senti un truc étrange ? prendre contrôle de toi ou bien juste… quelqu’un agir étrangement ? » demanda-t-il avant de se lancer. Était-il le seul à l’avoir subit ? Il en doutait, et en même temps, son histoire lui semblait si peu crédible… même à ses propres yeux.


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Min Yoongi (suga, bts)
STORYTALES : 88
ICI DEPUIS LE : 19/08/2016
POINTS : 70
AGE IS JUST A NUMBER : 117
I'M FEELING LIKE : being blind on a dark night with no moon
LIFESTYLE : étudiant en magie, artisant, maître des couleurs
DEPTHS OF MY HEART : where did i leave that thing again?
COPYRIGHTS : avatar by chaussette
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Kaden
awkward admin
07.02.17 5:22
MY HEART IS GOLD AND MY HANDS ARE COLD
kaden & nolan

L'entendre s'excuser avait étrangement été l'une des expériences les moins agréables qu'il avait vécu jusqu'à ce jour, et c'était peu dire, en une centaine d'année de vie. Il s'était presque recroqueviller sur lui-même tant les mots lui avaient porté un coup comme s'il l'avait frappé. Il s'était pourtant attendu à être satisfait de recevoir ses excuses, des explications, mais il y avait tant de chose qui rendait la situation horrible pour lui. Il venait de perdre une personne très précieuse pour lui, il vivait un deuil comme lui-même n'en avait jamais vécu, puisqu'il s'empêchait de s'attacher aux autres. Et il devait admettre qu'il ne pouvait s'empêcher d'y penser, de songer à ce qu'il ressentirait si, plutôt que Keaton, c'était Nolan qui était mort. Sa gorge se serra mais il s'empêcha de céder à l'une de ces trop nombreuses crises d'anxiété qui peuplaient ses jours dernièrement. Il se sentait égoïste d'avoir eut des attentes envers lui, comme s'il lui devait quelque chose, alors qu'il aurait plutôt faire preuve de sympathie et de confort. Il ressentit un grand froid s'installer au creux de son estomac lorsque le jeune homme entama son histoire, un peu décousue certes, mais juste assez précise pour qu'il n'en comprenne le plus important. Et il réalisait d'à quel point il avait en effet passé près de le perdre, et même s'il ne pouvait pas être totalement heureux de la situation et des conséquences, il ne pouvait que remercier intérieurement l'ancien alpha d'avoir sauver le seul être qui comptait réellement à ses yeux. Il sursauta pratiquement lorsqu'une main attrapa la sienne, ses yeux se relevant vers le loup-garou. Il n'avait pas réalisé qu'il s'était installé près de lui, sans doute trop troublé par ses propres pensées, trop confus pour se concentrer sur autre chose que les informations qui hantaient son esprit. Ses doigts tressautèrent légèrement lorsqu'il toucha la peau cicatrisée se ce qui semblait être le bas de son flanc, et il prit quelques secondes de réflexion avant de comprendre de quoi il s'agissait. Il ignora l'instinct qui le poussait à retirer sa main, sachant que ce serait probablement acceptable de sa part de réagir ainsi.

Il l'écouta continuer raconter cette soirée qui resterait sans doute gravée dans la mémoire de beaucoup des habitants de l'ombre d'Ulsan, sa gorge serrée alors qu'il laissait le bout de ses doigts tracer la cicatrice avec une sorte de curiosité résignée, comme si la sentir était une sorte de confirmation finale. Il ne laissa pas retomber sa main immédiatement lorsque celle de Nolan le relâcha, mais elle ne tarda pas à redescendre pour retrouver sa place initiale, et il pinça les lèvres. Les dernières paroles du lycanthrope lui tournoyèrent dans la tête pendant un long moment et il l'observa, pensif. Tout avait été si étrange, absolument tout, alors comment pouvait-il dire si quelque chose de particulier, tout du moins d'encore plus particulier, avait pu se produire ? Son visage s'assombrit alors qu'il repensait à cet étrange souvenir, un rêve presque, qui le suivait dans son sommeil depuis les évènements de noël. La sensation de sa magie lui échappant totalement, comme si on la lui arrachait, et les trop longs jours ayant suivit où il ne pouvait même plus accéder à ses pouvoirs, tant il avait été vidé de ses forces magiques. Il avait évité d'en parler, il avait évité d'y penser, il n'avait pas voulu garder ce souvenir irréel et terrifiant et avait cru pouvoir s'en débarrasser en ignorant son existence. « Oui... je... il y avait quelque chose d'anormal. » Il se passa une main dans les cheveux, se retenant de ne pas les attraper pour se les arracher dans un élan de folie aussi stupide qu'inutile. Il se mordit discrètement l'intérieur de la joue, se maudissant mentalement de son inhabileté à mener une discussion correctement. « Je veux dire... tout était anormal, au fond, mais... oui, quelque chose d'autre, quelque chose de plus. Je l'ai vu, juste quelques secondes, avant d'être transporté là-bas. » Il ramena ses mains pour les serrer nerveusement l'une contre l'autre. Cela, il avait bien évidemment éviter d'en parler aux autorités qui l'avait interrogé après les évènements. Il ne pouvait expliquer comment sa magie fonctionnait, et encore moins ce que l'énergie qu'il avait vu représentait. Mais ce n'était pas quelque chose qu'il connaissait, qu'il avait déjà vu. C'était beaucoup plus puissant. Beaucoup plus effrayant. « Je pense peut-être l'avoir sentit aussi... » Si ce n'était pas un songe, comme il l'avait espéré depuis ce jour. « Tu as été forcé de faire quelque chose ? » Il se doutait bien de la direction que prenait la conversation, et il n'en était que plus fébrile, mais il n'allait certainement pas l'empêcher de parler. Il en avait besoin. Pour lui-même comme pour Nolan. ».
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(kalan) my heart is gold & my hands are cold.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Scorpius Malefoy ◊ Heart of Gold
» Pokémon Soul Silver et Heart Gold
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» ♫ If this is what we’ve got, then what we’ve got is gold ♫ [ Pv Tyrou ]
» The Ecstasy of Gold

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: Ulsan City :: South
the knowledgeable.
-
Sauter vers: