weekly news du 21/01/17 ! attention au roman les enfants !
le chapitre un de l'intrigue est terminé, passez voir les évènements importants dans la chrono !

 :: Ulsan City :: North
the socialite.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

from pieces of broken memories. (bzn)

avatar
AVATAR : cody christian.
STORYTALES : 16
ICI DEPUIS LE : 24/01/2017
POINTS : 59
AGE IS JUST A NUMBER : 25
DIRTY LITTLE SECRETS : t'as rien pu faire pour sauver tes frères, tout comme t'as été incapable de sauver tes amis et ça reste sur ta conscience comme une cicatrice qui ne veut pas guérir.
Voir le profil de l'utilisateur




Brandon Davis
Children of the Moon.
30.01.17 2:25
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Tu te réveilles bien après les autres occupants de l'endroit ayant eu à travailler sur un chiffre de soir qui s'est malencontreusement terminé par du supplémentaire. T'aurais pu rentrer à ton appartement, dormir dans ton lit sans avoir à partager ton espace de sommeil avec un autre loup, mais t'as du mal à concevoir l'idée de laisser Nolan seul depuis la mort de Keaton. T'étais pas spécialement proche de lui avant, le connaissant surtout par la faute de l'alpha défunt, mais les choses peuvent changer très vite. Tu le sais très bien, ta vie ayant de nouveau prise une nouvelle direction sur les deux plans à la fois. Professionnellement, t'as maintenant un nouveau co-équipier principal avec qui tu dois faire attention pour ne pas laisser aller ta force plus grande que la sienne de mundane. Quant à la vie de downworlder, t'as un alpha fraîchement mordu en plein deuil qui ressemble presque à un deuil amoureux. Tu t'extirpes de ton amas de draps, faisant craquer ton dos en ouvrant les yeux pour scruter les alentours. Y'a du mouvement, un peu de vie, mais le silence est si lourd que tu portes ton attention sur la porte que tu peux voir depuis une position assise. Elle est fermée, fermée depuis l’événement tragique et personne n'a le droit d'en approcher. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais Nolan n'a pas pris la proposition que toi ou Zach l'utilisiez pour dormir d'un très bon œil. Un soupire t'échappe malgré toi : les jours se suivent et se ressemblent dans cette atmosphère de déprime qui colle le nouvel alpha à la peau. Quittant ton confort, tu vas directement t'enfermer dans la salle de bain avec pour but ultime de prendre une douche puisque tu ne l'as pas fait en rentrant du boulot pour ne pas risquer de réveiller Nolan - Zach il peut se brosser, tu ne t'es pas gêné pour le pousser dans un coin du sofa à trois heures du matin pour te faire une place. À quelque part, tu perds notion du temps et lorsque tu sors de la pièce - avec une serviette à la taille et les cheveux encore trempés -, tu constates l'absence du bridé. Par contre, Zach est encore bien présent puisque tu l'entends remuer quelque part dans l'appartement. « Il est parti ? » Question de sécurité, un espoir soudain de pouvoir mettre votre plan à exécution puisqu'il est grandement temps que Nolan passe à autre chose et ce pas commence avec l'acceptation de se départir des objets de Keaton enfermé dans la seconde chambre du logement. T'en profites pour aller fouiller dans ton sac qui traîne dans le salon, cherchant parmi tes vêtements propres pour te vêtir d'un t-shirt et d'un jogging - avec une paire de boxer évidemment. L'indication que l'occupant officiel des lieux est absent, tu rejoins ton aîné sans attendre. « On passe à l'action ? » Par là, comprendre "ouvrir cette foutue porte et faire le ménage" et non pas un truc salace d'esprit mal tourné.
Made by Neon Demon




crystal clear
be a pineapple ☽ stand tall, wear a crown, and be sweet on the inside.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Dylan O'brien
STORYTALES : 56
ICI DEPUIS LE : 24/11/2016
POINTS : 99
AGE IS JUST A NUMBER : 28
I'M FEELING LIKE : nerveux, anxieux, modérément satisfait.
DEPTHS OF MY HEART : waiting for my mate
COPYRIGHTS : avatar by dopey
Voir le profil de l'utilisateur




Zachary M. White
Children of the Moon.
30.01.17 4:48
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Aujourd'hui était un jour décisif.

C'est tout du moins ce qu'il s'était dit pour se convaincre de se lever, un engourdissement latent dans la jambe gauche et des courbatures dans le bas des reins. Il s'était à peine réveiller pour quelques secondes lorsque Brandon était rentré la nuit dernière, le poussant sans délicatesse pour se faire une place sur le canapé qui n'était définitivement pas destiné à contenir deux loups-garous de cette taille, mais il n'avait pas protesté. Parce que Brandon était de la meute, déjà, et parce qu'il avait toujours eut besoin d'une présence près de lui pour se sentir confortable et en sécurité pendant son sommeil. Bien que le confort était chose surfaite dans cet appartement, bien malheureusement. Il avait ouvert un oeil en sentant le plus jeune se lever et s'accaparer la douche. Seulement quelques minutes après, il avait vu le nouvel alpha sortir de sa chambre, lui jeter un regard vague et marmonnant quelque chose qu'il n'avait pas vraiment prit la peine d'écouter. Il était encore dans l'état second du réveil, de toute façon, alors ce n'était pas comme s'il pouvait attendre grand chose de lui. Au réveil, il était une vrai larve, après tout. C'est en baillant à s'en décrocher la mâchoire qu'il rampa à moitié hors du canapé pour attraper son sac, tirant une paire de jeans usé et confortable, ainsi que le premier chandail qu'il pouvait trouver. Terminant ses trouvailles par une paire de sous-vêtement propre, il s'habilla sans se soucier de savoir si quelqu'un allait entrer, la pudeur étant quelque chose qui lui était tout à fait inconnue. Il gagna la cuisine d'un pas lâche pour se passer de l'eau sur le visage, histoire de bien se réveiller. Il entendit finalement la douche arrêter, et laissa un peu de temps au cadet pour qu'il puisse s'habiller tranquille. Il hocha la tête pour confirmer sa question avant de lancer un regard vers la porte qui leur était interdite, puis de jeter un regard vers la porte. « Très prêt. Prêt à possiblement te faire défoncer la gueule par notre cher alpha ? » Il lui fit un sourire goguenard en s'approchant de la porte à grands pas, n'hésitant même pas une seconde avant d'ouvrir la pièce interdite.

C'était une chambre tout à fait normale, il devait se l'admettre. Et il savait que cette simple chambre représentait beaucoup pour Nolan. Mais il savait aussi que s'il était incapable de se départir de ces fantômes qui hantaient cette chambre, il ne pourrait pas aller de l'avant. Et bien qu'il ne remettrait jamais en question l'alpha, il savait aussi qu'il ne pouvait pas se permettre d'attendre qu'il puisse s'en séparer de lui-même, car au vue du mois passé, il avait l'impression que le jeune homme n'aurait jamais la capacité de prendre sur lui. Il était donc de leur devoir de le pousser à le faire, et la solution était simple; vider la chambre. Du moins c'est ce qui était prévu. Mais autant les premières boites de vêtements avaient été facile à sortir, autant ils se retrouvaient avec un gros problème pour les meubles. Il n'était pas un spécialiste, mais il savait que la plupart des meubles avaient été monté sur place, et il se doutait bien que les sortir allait prendre beaucoup trop de temps inutilement. D'autant plus qu'ils n'avaient pas vraiment les outils nécessaires. « Je crois qu'il est temps de faire un peu de démolition. » lança-t-il à son partenaire de crime, attrapant le panneau du haut de l'un des bureaux pour l'arracher, défaisant méticuleusement le meuble afin qu'il soit impossible à réassembler. Il savait d'emblée que Nolan refuserait de les donner, alors autant bien les détruire.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 29
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
30.01.17 17:38
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
the house was awake, the shadows and monsters, the hallways, they echoed and groaned. i sat alone in bed til the morning and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

La routine s’était installée au sein de son logement, malgré lui. Ce n’était pas là l’image exacte qu’il aurait aimé rejeter sur son tout nouveau groupe d’amis, sa nouvelle famille comme on le disait bien, mais il y avait eu des mots, des échanges, des débats, lesquels il avait ignoré le plus souvent pour tenter de ne pas avoir à faire face aux plus difficiles de ses responsabilités. Mais cette journée-là, il s’était réveillé avec la ferme intention de mettre les choses au clair vis-à-vis de son père adoptif, et c’était ce qu’il avait fait. Il avait donc pris le chemin du retour avec une légèreté qu’il n’avait pas ressenti depuis un moment, prêt à faire ses premiers pas, possiblement, peut-être même à en discuter avec les deux idiots qui squattaient son appartement depuis déjà presque un mois, sans lui avoir réellement demandé son avis. Mais il avait cru, lui aussi, que c’était nécessaire, même si ses moments de lucidité s’étaient, au final, faits plutôt  rares au cours des dernières semaines. Il n’était pas non plus fou, ou alors pas totalement, et si sa journée s’était plutôt bien passée, une nouvelle inquiétude pointa le bout de son nez lorsque, de l’extérieur du bloc appartement, il put entendre le vacarme causé par le bris d’objets encore non-identifiés. Sourcils froncés, il jeta un œil suspect vers la fenêtre de la chambre qu’il avait totalement interdite à ses colocataires provisoires. Il se remit en marche, puis se stoppa devant la porte, réalisant que le bruit qu’il avait entendu de l’extérieur provenait bien de son logement à lui, avant de l’ouvrir à la volée, dans l'intention de se diriger vers la pièce qu’il espérait voir intacte, comme tous les jours depuis la mort de Keaton.

Mais ce ne fut pas le cas. Son sang ne fit qu’un tour, bouillant instinctivement dans ses veines.

« Brandon ? ZACHARY ? » hurla-t-il en observant l’amas de bois et de fournitures diverses empilées dans le couloir menant aux deux chambres. Il n’eut pas besoin d’inspecter les objets pour comprendre de quoi il s’agissait ni d’où ils provenaient, et se dirigea sans réfléchir plus que nécessaire vers la pièce, les poings fermement serrés, les jointures blanches sous la rage qui montait soudainement en lui, inconnue, et plus forte que sa propre volonté, certainement. « C’est quoi ce bordel ? » lança-t-il en observant la pièce, presque complètement nue, démolie, toutes les traces de son ami s’étant dissipées durant son absence… et son regard se posa vers le plus jeune des deux, portant une pile de choses sous son nez. Il sentit une vague de frustration lui courber l’échine, une douleur lancinante exploser son crâne, ses griffes déchirant la peau de ses paumes. « Oh hell no. » il l’avait presque rugit, d’une voix qu’il ne reconnaissait pas être la sienne, et s’était lancé sur le brun pour l’attraper à la gorge, peu soucieux de le tacher de son sang, d’être trop peu expérimenté pour avoir la main gagnante sur ses deux bêtas, son accès de rage l’empêchant, de toute évidence, d’y réfléchir logiquement puisqu’ils avaient posé le geste impensable.
Made by Neon Demon


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : cody christian.
STORYTALES : 16
ICI DEPUIS LE : 24/01/2017
POINTS : 59
AGE IS JUST A NUMBER : 25
DIRTY LITTLE SECRETS : t'as rien pu faire pour sauver tes frères, tout comme t'as été incapable de sauver tes amis et ça reste sur ta conscience comme une cicatrice qui ne veut pas guérir.
Voir le profil de l'utilisateur




Brandon Davis
Children of the Moon.
31.01.17 4:54
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

T'es prêt à forcer la main à ton nouvel alpha pour qu'il puisse faire le pas vers sa nouvelle vie qui l'attend. Que ça lui saute au visage ou non : la meute a besoin de quelqu'un avec une tête sur les épaules plus que jamais à la lueur des derniers événements. Donc le choix de le laisser faire les choses par lui-même ne tient plus après tout ce temps à se morfondre et protéger une pièce inutilisée. T'es pas vraiment pour l'option de te faire défoncer la tronche par Nolan, mais puisque t'es partant pour le forcer à tourner la page, tu suis Zachary lorsqu'il ouvre la fameuse porte. Tu ne sais pas ce à quoi tu t'attendais, considérant qu'il ne s'agissait que d'une pièce occupée par un jeune homme dans le début de la vingtaine. À quelque part, t'as l'impression de mettre les pieds où tu ne devrais pas, la poussière ayant déjà commencée à s'accumuler sur la surface des meubles d'une fine couche volatile. Les boites sont ouvertes, prêtes à accueillir les objets ayant appartenu à un alpha beaucoup trop jeune selon toi même si tu as toujours tenu ta langue à ce sujet. Tu t'arrêtes sur une photo encadrée représentant Keaton et Lauren, peu de temps après l'adhésion de celui-ci à la meute à en juger par la gueule de gamin et des yeux vides malgré le sourire sur ses lèvres. Ton attention se prolonge sur Lauren, ton cœur se pinçant et tu finis par jeter la photographie dans la boîte avec le reste. S'il y a bien une chose que tu as appris dans les dix dernières années c'est que tu ne peux changer le passé, alors autant sourire sur les bons souvenirs que rester là à s'apitoyer sur son sort. T'as fait trop de progrès pour reculer ou laisser quelqu'un d'autre commettre l'erreur de laisser le deuil le ronger à petit feu. La cérémonie se poursuit avec les gros meubles une fois que t'as pris la peine de faire une jolie pile avec les boîtes dans un coin du couloir. L'idée de littéralement démolir le mobilier ne t'enchante guère, mais puisque Zach a déjà mis la main à la tâche, tu n'as plus trop le choix. Tu l'aides avec le lit avant de passer à la commode beaucoup trop immense pour un homme et tu  commences à en défaire des morceaux, te retrouvant avec un bout de devant de tiroir lorsque tu entends la porte d'entrée s'ouvrir au-delà de votre vacarme. Tu figes avec ton bout de bois entre les doigts, ayant naïvement pensé que vous auriez le temps de tout vider avant que Nolan ne revienne. Ce n'est pas le cas puisque lorsqu'il pointe le bout de son nez dans le cadre de la porte, t'as l'air d'un chevreuil en plein phare. « Tourner la page ? » Tu réponds à la hâte, haussant les épaules en tournant ton attention vers Zachary. Toutefois, le regard perçant que tu sens contre ta peau te pousse à retourner ton attention vers Nolan dont il ne faut pas un génie pour comprendre qu'il se laisse submerger par ses sentiments. La surprise initiale passée, tu fronces les sourcils en le fixant, jetant le débris que tu tiens sur le côté. « Respire. » T'es pas vraiment doué avec l'enseignement de tout ça, ayant toujours laissé cette obligation aux autres. Il te saute à la gorge, te préférant comme victime pour une raison que tu ignores et tes réflexes prennent le dessus pour glisser tes doigts dans ses mains griffues pour l'empêcher de t'étrangler. Un grognement racle le fond de ta gorge, considérant l'option de le mettre au tapis ou de le laisser évacuer. T'es né comme ça, t'as un net avantage sur quelqu'un qui vient d'être mordu, alpha ou non. Nolan est encore incapable de se contrôler et tu écartes ses doigts de ta peau fragile de quelques centimètres. « Crois-moi, ça ne sert à rien de vivre dans le passé. » T'as pas spécialement envie d'être doux avec quelqu'un qui cherche à te faire violence en ce moment. Tu portes ton regard doré par-dessus son épaule en direction de Zach dans le but de trouver le soutien que vous êtes supposés vous apporter mutuellement dans cette histoire.
Made by Neon Demon




crystal clear
be a pineapple ☽ stand tall, wear a crown, and be sweet on the inside.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Dylan O'brien
STORYTALES : 56
ICI DEPUIS LE : 24/11/2016
POINTS : 99
AGE IS JUST A NUMBER : 28
I'M FEELING LIKE : nerveux, anxieux, modérément satisfait.
DEPTHS OF MY HEART : waiting for my mate
COPYRIGHTS : avatar by dopey
Voir le profil de l'utilisateur




Zachary M. White
Children of the Moon.
31.01.17 21:46
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Sa détermination n'avait pas faiblit même malgré cette présence presque lourde qu'il sentait dans la chambre, comme lorsque l'on entrait dans une église ou dans un monastère, un lieu sacré et intouchable qui devait le rester. Il savait qu'il était sans doute le seul d'entre les trois qui n'avait pas réellement de lien face à l'ancien alpha; bien sûr il l'avait rencontré, une fois ou deux, en arrivant, mais pas assez pour qu'il puisse tisser un lien assez fort avec lui pour ressentir cette perte telle qu'elle était. Et c'était sans doute une bonne chose, à vrai dire, parce qu'il doutait tout de même fortement que Brandon n'ait eut le culot d'agir ainsi s'il n'avait pas été là pour mettre le plan en branle. Il n'était tout de même pas sans coeur, et s'était tout de même dans une attitude plus solennelle que destructrice qu'il s'était occupé de la chambre. Bien sûr la démolition des meubles auraient pu être évitée, sans doute, mais il s'agissait là simplement d'un cheminement méthodique et logique, et une façon directe de mettre un terme à tout cela. Nolan pouvait bien essayer de remettre les choses à leur place, la chambre ne serait plus jamais la même, et c'était ce qui lui importait.

Ses lèvres s'étaient pincées et son regard s'était tourné vers la fenêtre lorsqu'il avait sentit la présence de l'alpha, pas encore dans l'appartement, peut-être pas encore dans le bloc en lui-même, mais il savait qu'ils n'auraient jamais le temps de finir leur tâche. Mais le plus gros était fait, et il en était satisfait, bien que l'angoisse commençait à lui serrer l'estomac. Ses yeux furent traversés d'un éclat doré dès l'ouverture de la porte, ses sens convergeant instinctivement vers l'alpha. Il grimaça et laissa tomber ce qu'il tenait dans les mains -sans doute une pièce quelconque provenant du meuble qu'il était occupé à défaire-, la voix de Nolan semblant éclater alors qu'il hurlait son nom. Il savait bien qu'ils étaient dans de beaux draps, mais ils étaient préparés à ça. Ou tout du moins c'était ce qu'il espérait, et ce qu'il croyait, jusqu'à ce que l'alpha n'attrape le cadet par la gorge. Son nez perçu facilement l'odeur du sang, et pendant un court instant il eut peur que les griffes de l'aîné n'ait percé la peau de Brandon, mais il se détrompa bien vite, ses yeux croisant ceux du plus jeune. Ses yeux prirent la même couleur doré que celle du plus jeune alors qu'il s'approchait vivement, prenant bien soin de ne pas toucher l'alpha qui était visiblement déjà pratiquement hors de contrôle. « Nolan, écoute-le, il a raison. » commença-t-il, tous ses sens en alerte alors qu'il s'attendait à une attaque de la part de l'alpha. « Calme-toi. Respire. Ne te laisse pas guider par ta colère. C'était nécessaire. Je le sais, Brandon le sait et tu le sais, même si tu ne veux pas te l'avouer. » sa voix était étonnamment calme, tranquillisante. Il savait qu'il valait mieux ne pas se montrer provocateur, de ne pas se montrer agressif. Il n'avait absolument aucun doute qu'à eux deux ils seraient parfaitement capables de maîtriser l'alpha en crise, mais ce n'était pas la solution. Ce n'était pas comme ça que Nolan pourrait avancer. Mais s'il voulait absolument discuter par les poings, il n'avait aucune réluctance à lui faire face. Il ne voulait par contre par que ce soit le cadet qui en paie les conséquences, quand c'était majoritairement de sa propre faute.



Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 29
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
01.02.17 20:13
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
the house was awake, the shadows and monsters, the hallways, they echoed and groaned. i sat alone in bed til the morning and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

Tourner la page. Ça lui paraissait tellement facile, tellement simpliste, comme solution. Juste se réveiller un matin, et se dire ‘bon, c’est le passé, je tourne la page’ comme si rien ne s’était passé. Il avait vécu un parfait vingt-huit ans sans deuil, pour, du jour au lendemain, se retrouver seul, exilé avec deux loups dont la présence ne lui était pas encore toute à fait familière. Tout ça se produisait aux vues de changements majeurs qu’il n’avait ni assimilé, ni bien accueillis, visiblement. Un beau jumelage, un beau bordel dans cette pièce qu’il avait longtemps cru suffisante pour l’empêcher de couler trop bas, mais qui, au final, l’avait poussé à une colère sur laquelle il n’avait aucun contrôle. Ce n’était pas la première, mais celle-ci était mélangée à une pointe d’anxiété, la peur d’assimiler qu’il n’était plus là, qu’il devait, effectivement, apprendre à vivre sans sa présence. "Nolan, écoute-le, il a raison." Déconcentré, il tourna la tête, son regard croisant les iris dorés de Zachary. Il n’arrivait pas à déceler si les mots l’irritaient, le déconcentraient simplement ou le calmaient, mais les griffes s’étaient rétractées, même si ses doigts se tenaient coûte que coûte à la gorge de Brandon. Ses yeux, eux, fixaient nerveusement les deux loups, son attention passant d’un à l’autre pour y revenir ensuite. Il dût faire un effort surhumain – littéralement – pour se désister, le lâcher, reculant d’un pas, son bras se balançant lourdement dans le vide. « et faut démolir toute trace de ceux qu’on respecte pour tourner la page ? » cracha-t-il, ne s’adressant ni à l’un, ni à l’autre en particulier. Il se fichait de savoir qui avait eu l’idée, qui l’avait mis en exécution, ils étaient là tous les deux, à juste détruire tous les souvenirs qu’il lui restait de l’ancien alpha. « c’est n’importe quoi. » d’un geste brusque, il repoussa le plus vieux des deux, attrapant l’une des boîtes pour la vider au sol. Il en fit de même avec un sac, puis envoya valser une pile de choses à l’aide de son pied. Il ne savait pas ce qu’il cherchait exactement, mais il trouva une pile de photos, étalées au sol sous le coup de l’envolée. Des tonnes de photos diverses, du centre hospitalier, de sorties, d’amis, de lui et de tout son cercle, son cycle de vie. Est-ce qu’ils n’avaient aucun respect ?
« même toi ? brandon ? c’est nécessaire ? c’est nécessaire de jeter tout ça et de faire comme s’il avait jamais existé ? » il était plus ou moins conscient qu’il ne faisait pas son deuil de la bonne façon, mais il y avait une limite entre deux extrêmes. L’odeur du défunt s’était dissipée, de jour en jour, et il avait l’impression de ne plus du tout la tracer. Il n’y avait que de la poussière accumulée, des bouts de bois démolis et quelques objets futiles qui traînaient. Ils avaient dût y passer la journée, motivés à effacer les traces de son existence.
« je peux pas vivre avec cette idée. j'ai pas besoin de vous pour faire mon deuil. » mensonge. Il savait très bien, que c’était un mensonge. La seule personne qu’il lui restait, capable de comprendre ce qu’il vivait, c’était brandon. Et la seule personne qui n’était pas détruite et pouvait l’aider également, c’était aussi zachary. Blessé, il avait cependant envie de les foutre dehors à coups de pied.


« je sais que j’ai rien à voir avec lui. je sais que je vaux rien, à côté de lui. mais c’est pas en me tirant des couteaux dans le dos que ça va aller mieux. » Incorrigible, têtu, il tira la boite qu’il venait de vider, y déposant quelques trucs – certaines photos, une pile de papiers qu’il semblait avoir rédigé lui-même, et quelques vêtements. Il gardait ces choses. Il les gardait toutes, pour le peu de valeur qu’il restait dans cette pièce. Il tombait en ruine, il se sentait pathétique face aux deux loups beaucoup plus expérimentés que lui. « fichez-moi la paix, merde. cette meute sera jamais la même. il marqua une pause pour revenir à eux, observant le sang qui séchait sur la gorge du cadet. c'est pas en me retirant les clés de ma voiture et en me traitant comme un imbécile que ça arrivera, en tous cas. j'en ai marre de me calmer. ça vaut rien, le calme, quand t'as envie de tuer la planète entière et qu'on t'en empêche. t'as peur de me faire mal, brandy ? tu te laisses attraper à la gorge par un pauvre con inexpérimenté et tu lui demandes de se calmer, really ? » s'il cherchait, il allait peut-être trouver. Ce qu'il cherchait exactement ? il n'en savait rien. Il agissait, au fond, peut-être juste comme un adolescent, immature, malgré son âge, face à la situation.
Made by Neon Demon


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : cody christian.
STORYTALES : 16
ICI DEPUIS LE : 24/01/2017
POINTS : 59
AGE IS JUST A NUMBER : 25
DIRTY LITTLE SECRETS : t'as rien pu faire pour sauver tes frères, tout comme t'as été incapable de sauver tes amis et ça reste sur ta conscience comme une cicatrice qui ne veut pas guérir.
Voir le profil de l'utilisateur




Brandon Davis
Children of the Moon.
02.02.17 1:14
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Zach est clairement le plus calme de la pièce : Nolan étant dépassé par ses émotions et toi déjà à calculer comment tu pourrais le mettre au tapis le plus efficacement. T'as pas l'esprit de rébellion, mais disons que te faire prendre à la gorge n'a pas de quoi te faire plaisir. Il finit par te relâcher et tu portes une main à ta peau pour la masser, étalant un peu de sang sur tes doigts au passage. Tout ce que tu notes du comportement de l'alpha, c'est qu'il a sérieusement besoin de se faire ramener les pieds sur terre et comprendre que la vie ne s'arrête pas avec la mort d'un proche. Il y a un lendemain et des gens encore bien vivants qui attendent. T'as le malheur de le regarder vider une boîte et tu ne bouges pas, croisant les bras sur ton torse. Toi aussi t'aimerais te jeter sur les photos et en conserver la moitié, mais à quoi cela te servirait ? T'en a déjà quelques unes, c'est suffisant. « Ce n'est pas faire comme s'il n'avait jamais existé, mais tu veux qu'on se souvienne de lui pour lui-même ou le fait que t'as fait une psychose à l'idée de vider sa chambre ? Parce qu'à ce rythme, c'est la seule chose dont on va se souvenir. » Un défunt est absent, mort et enterré. Ça ne sert à rien de vouloir faire comme s'il pouvait revenir d'une minute à l'autre car ça n'arrivera pas. T'as envie de le prendre par les épaules et le secouer avec l'espoir que ça lui replace les idées au bon endroit. « J'en doute. Un mois que tu te laisses pratiquement crever. Tu veux savoir ce qu'il penserait de ta réaction ? » T'as pas vraiment besoin de répondre à ta propre question. Vous savez tous les deux que l'ancien alpha aurait été le premier à lui claquer le derrière de tête pour qu'il se reprenne. Dans cette histoire, Nolan a perdu un meilleur ami. Toi, t'as perdu une famille. Pourtant, t'es là à essayer de le remonter parce que c'est ce qu'il vous faut pour avancer. T'as pas besoin de te morfondre, t'as besoin d'un alpha solide pour remonter la meute et, en ce moment, t'es à mille lieux de cette réalité.

T'as pas le choix de l'écouter dans son monologue avec sa boîte dans laquelle il range quelques affaires ayant appartenu à Keaton. À le voir aller, tu te demandes quasiment si vous avez connu la même personne. Tu finis par claquer la langue, décroiser les bras pour venir agripper Nolan par le col de son haut pour le forcer debout sur ses pieds. « Tu veux que je te cite une personne qui ne savait pas se calmer ? Keaton. Tu sais qui s'est pratiquement laisser mourir après être devenu un loup ? Keaton. C'est gentil de ta part de vouloir le mettre sur un piédestal, mais t'as l'air d'oublier que c'était un gamin de vingt-deux ans qui a été alpha pendant cinq mois. » Tu ne dis pas du mal de ton ami, juste la vérité. Il était ni patient, ni le plus qualifié pour conduire une meute, mais il avait la volonté qui manque présentement à Nolan. Tes doigts relâchent le vêtement de Nolan et tu te penches rapidement pour attraper une photo adorable représentant Keaton à l'enfance avec un horrible chapeau de pêche tenant fièrement un poisson dans une main. « J'ai pas peur de te blesser, j'aurais aucun remord à le faire si c'était pas de lui. » Tu lui écrases la photo contre le torse d'un geste sec, fronçant les sourcils. « Il t'a mordu, que ce soit volontaire ou non, qui sait. C'est toi maintenant qui a pris sa place. C'est pas un choix que j'approuve, mais un choix que je respecte et c'est parce que c'est ce qu'il aurait voulu que je suis là. Alors, t'as le choix de continuer de pleurer sur du mobilier inutilisé ou de regarder vers l'avant et découvrir ta nouvelle vie. »
Made by Neon Demon




crystal clear
be a pineapple ☽ stand tall, wear a crown, and be sweet on the inside.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 29
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
03.02.17 16:42
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
the house was awake, the shadows and monsters, the hallways, they echoed and groaned. i sat alone in bed til the morning and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

Ses mots, en premier lieu, ne l’atteignaient pas. Il les écoutait, sans réellement les assimiler. Ils n’étaient pas au même endroit, n’avaient pas le même cheminement de vie, absolument pas d’ailleurs, et leurs points de vue étaient, de toute évidence, à des milles l’un de l’autre. Zac observait dans son coin tandis qu’eux faisaient des allers-retours entre le mépris et la colère, et le nouvel alpha n’avait pu s’empêcher de sourire et de secouer la tête en le sentant l’attraper par le collet. Est-ce qu’il lui annonçait quelque chose de nouveau, là-dedans ? Pas vraiment. Il le savait bien, que si Keaton avait été vivant, à ce moment-là, il aurait été le premier à lui en foutre une. Il se serait, probablement, bien plus énervé que ces deux-là, à vrai dire. Mais les mots du cadet ne lui donnaient pas plus envie de se calmer, non plus, ni de dire amen et de lui donner raison. Peu importe qui avait raison, qui n’avait pas raison, il avait l’impression de se faire reprocher les évènements qui s’étaient passés sans même qu’il ne les comprenne. T'as l'air d'oublier que c'était un gamin de vingt-deux ans qui a été alpha pendant cinq mois. Mais qu’est-ce qu’il s’en fichait, de ce détail ? il grogna et repoussa d’un geste brusque son bras, la main agrippée à son collet. « c’est une blague, c’est ça ? » demanda-t-il en riant, sans amusement, juste de l’ironie. « tu penses que j’en ai quelque chose à foutre, du fait qu’il ait été alpha pendant cinq mois ? non, sérieusement, tu penses vraiment que ça a à voir avec mon deuil, que je l’appréciais parce qu’il était alpha ou même juste loup ? » énervé par ses propos, finalement, il le poussa à deux mains pour qu’il recule, le provoquant, volontairement et involontairement à la fois. Quelle leçon avait-il à recevoir d’un homme qu’il connaissait à peine, qui restait à défaut de le considérer comme famille alors qu’il n’avait même pas les qualifications pour assumer ce rôle de chef ? s’il était stupide, il l’était autant que lui. « ouais d’accord, on a tous perdu quelqu’un. » il s’approchait à présent de lui, réduisant la distance considérablement, lui crachant presque au visage les mots suivants. « j’ai pas juste vu un ami mourir. j’ai senti sa nuque se briser sous mes doigts, j’ai senti son corps abandonner sous le poids du mien, j’ai encore l’odeur de son sang sur mes mains qui me revient ici et là. » il le poussa une deuxième fois, au mur cette fois. C’était un film d’horreur qui repassait en boucle dans sa tête. L’éclat rouge des yeux de Keaton qui se dissipait, ses iris vides, son corps sans vie, et pourtant. « et tu sais ce que j’ai vu dans ses yeux ? aucune haine. aucune trace de rancœur. ce gamin de vingt-deux ans qui n’a été qu’alpha pendant cinq mois, comme tu le décris si bien, ne m’a même pas posé de questions pendant que je le tuais. » il secoua doucement la tête, négativement, et fit un tour sur lui-même pour observer zac, toujours plus loin. Il savait très bien la suite des choses. Ils étaient deux contre lui, et surtout, ils étaient deux à être beaucoup plus expérimentés que lui. Peu importe le geste qu’il posait, ils étaient prêts à le stopper, à le maîtriser à deux. C’était beaucoup plus facile comme ça, après tout. « il est mort, oui. c’est déjà difficile à avaler. mais tu sais, franchement ? je préfère qu’on se rappelle de ma psychose que de ça. » l’histoire, il ne l’avait pas racontée en détails. Il avait répondu, vaguement, aux questions qu’on lui avait posées, même si, au début, il refusait simplement d’en parler. « maintenant, t’arrête de dire des conneries qui me passent dix pieds au-dessus de la tête. y’a personne qui t’empêche de déguerpir si t’approuve pas ce "choix" comme tu te bornes à croire que c’en est un. à vrai dire, je t’ai rien demandé. ni à toi, ni à l’autre bizarre qui squatte depuis un mois. alors vous avez deux choix. » une fois de plus, il se retrouvait face à Brandon. « vous arrêtez de me traiter comme un malade qui va tuer quelqu’un s’il utilise sa voiture et vous m’apprenez à me battre convenablement plutôt qu’à me calmer, ou vous foutez tous les deux le camp d’ici, parce que j’en ai marre d’avoir des babysitters. » Sans réfléchir deux fois à son geste, il se lança, son poing se serrant pour le frapper au ventre. Et même s’il savait qu’il prendrait la raclée du siècle, il ne put empêcher un sentiment de satisfaction de l’atteindre.
Made by Neon Demon


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : cody christian.
STORYTALES : 16
ICI DEPUIS LE : 24/01/2017
POINTS : 59
AGE IS JUST A NUMBER : 25
DIRTY LITTLE SECRETS : t'as rien pu faire pour sauver tes frères, tout comme t'as été incapable de sauver tes amis et ça reste sur ta conscience comme une cicatrice qui ne veut pas guérir.
Voir le profil de l'utilisateur




Brandon Davis
Children of the Moon.
04.02.17 4:59
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Tu pourrais le jeter par la fenêtre, c'est pas l'envie qui te manque quand il te rétorque et que tu roules des yeux avec tant d'agacement que tu te déchires presque un muscle dans le mouvement. « Je te dis ça parce que t'as l'air de croire qu'on s'attend à ce que tu sois son copié-collé. Bordel, utilise les trois neurones qu'il te reste. » Tu grognes à ton tour, reprenant tes mains pour toi en le fixant de tes iris dorés et ta mâchoire un poil crispée. Il ose te pousser, te forçant à gronder de plus belle tout en devant reculer pour ne pas perdre l'équilibre. Tu respires par le nez, inspirant et expirant dans un bruit audible, démontrant ta prise de contrôle pour ne pas lui rendre ce qu'il cherche tant. Nolan approche si près de toi que tu sors instinctivement les griffes, prêt à toute éventualité et ne baisse pas le regard la moindre fraction de seconde. Il est là à te raconter comment tu as perdu un chef ainsi qu'un ami, osant presser à nouveau les mains contre ton torse et cette fois-ci tu sors les crocs sans gêne. « J'aimerais bien d'ailleurs savoir pourquoi t'as fait ça, toi qui était le principal témoin. C'était un moment étrangement propice, sachant que tu étais avec une personne qu'il n'aimait pas et qui pouvait aisément le mettre au tapis. » T'as pas envie de dresser des soupçons de la sorte envers ton nouvel alpha, mais même si tu veux croire en l'amitié que Keaton portait à celui-ci, tu dois admettre que les circonstances étaient plutôt favorables pour lui. Dans votre monde, tout est possible, surtout tirer avantage d'une situation désastreuse. Son attention se porte sur Zach et tu en fais de même, observant le pauvre qui n'a pratiquement pas connu le défunt être obligé d'assister à votre roman digne d'une télé-série de mauvaise qualité. Tu sers les dents, frustré qu'il puisse préférer qu'on se souvienne Keaton que par sa psychose personnelle. L'intention te parait si profondément égoïste que tu pourrais considérer la vengeance si tu n'étais pas autant dégoûté à l'idée d'être en position de pouvoir - après tout, t'as vu le merdier dans lequel les alphas pataugent et t'es assez bien dans ta routine tranquille de beta. T'as pas la chance de répondre qu'il te frappe au ventre, te coupant le souffle une seconde. T’attrapes son bras, plantant tes griffes dans sa chair en plongeant ton regard dans le sien. Ta patience est grande, mais elle a une limite qu'il est sur le point de franchir. « Recommence ça et tu vas découvrir tes pouvoirs de guérison accélérée. » Tu lui grognes après, libérant son bras d'un geste sec en gardant pour toi qu'il y a aussi l'option de le laisser livré à lui-même. Un loup seul ne vit souvent que peu longtemps, surtout un alpha abandonné par sa meute - aussi mince soit-elle. « Commence par terminer de vider cette chambre et on te redonne tes clefs. Ensuite, on verra pour le reste. » Tu récupères un des morceaux de bois arrachés qui gît au sol et le plaque contre le torse de Nolan avec assez de force pour bien lui faire comprendre que t'as pas l'intention de reculer devant le défi s'il fait l'effort de prouver qu'il est digne du temps qu'il vous demande. Automatiquement, tes yeux se posent sur Zachary à la recherche de son approbation puisque c'est lui qui devra se taper la majeure partie du boulot : tu détestes l'enseignement aux nouveaux.  
Made by Neon Demon




crystal clear
be a pineapple ☽ stand tall, wear a crown, and be sweet on the inside.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : Dylan O'brien
STORYTALES : 56
ICI DEPUIS LE : 24/11/2016
POINTS : 99
AGE IS JUST A NUMBER : 28
I'M FEELING LIKE : nerveux, anxieux, modérément satisfait.
DEPTHS OF MY HEART : waiting for my mate
COPYRIGHTS : avatar by dopey
Voir le profil de l'utilisateur




Zachary M. White
Children of the Moon.
06.02.17 3:05
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
grief is like the ocean ; it comes on waves ebbing and flowing. sometimes the water is calm, and sometimes it is overwhelming. all we can do is learn to swim..

Ses bras s'étaient croisés nerveusement sur son torse lors de l'altercation se jouant devant ses yeux, plutôt incertain de comment réagir à tout cela. Il ne pouvait pas réellement s'immiscer dans la conversation et ajouter son grain de sel, il ne pouvait pas non plus s'allier à l'un ou l'autre, il ne savait pas quoi dire pour réconforter et apaiser... il ne connaissait pas l'ancien alpha. Il n'était pas proche comme ils l'étaient, et il ne pouvait pas se permettre d'insinuer quoi que ce soit sans que la colère des deux loups ne se retourne contre lui. Et ce n'était certainement pas dans ses intentions de devenir un problème, surtout qu'il était pour le moment le poids mort de la meute. Non pas qu'il était un mauvais ajout ou quoi que ce soit, mais il était l'étranger, le dernier venu, celui qui avait malheureusement tout à prouver et qui ne pouvait absolument rien faire d'utile dans le moment le plus important à ce jour. Bien sûr, il était resté aux côtés de l'alpha lors de sa guérison, il s'était fait une petite place dans son appartement pour veiller sur lui, mais comme Nolan l'avait dit, il n'était que l'autre bizarre qui débarquait sans que l'on lui demande et qui s'insérait de force dans la vie de la meute alors qu'il n'était en réalité pas officiellement accepté. Il devait admettre que c'était plutôt risqué pour lui de s'investir autant dans une meute qui ne l'avait pas encore intégré, mais il avait espoir que sa détermination lui permettrait de démontrer sa valeur. Mais il était quand même là, les bras littéralement croisés, à observer sans rien dire, sans rien faire, et il sentait la situation lui échapper des mains de manière impossible à rattraper.

Il fut forcé hors de son inaction lorsque le coup de poing de Nolan atteignit le plus jeune au ventre, et il fit un pas vers l'avant, son niveau d'angoisse augmentant d'un coup alors que ce qu'il craignait le plus semblait arriver. Il fut rassuré de voir le cadet se rattraper presque aisément, mais une alerte rouge clignota dans sa tête alors qu'il voyait les griffes du beta percer la peau de l'alpha. Ses yeux semblèrent s'illuminer de plus belle mais il se retint tout de même de remettre le plus jeune à sa place, réalisant que ce n'était pas la méthode à prendre pour arriver à leur véritable but; secouer Nolan pour qu'il se sorte de cette espèce de dépression dans laquelle il s'était enfoncé. Il semblait un peu mieux déjà, il devait admettre, mais cet énorme pas était tout aussi nécessaire. Il pinça les lèvres en le voyant balancer des ordres à l'alpha, et se demanda un court instant comment l'aîné avait réussit à garder le moindre contrôle de lui-même avec la nonchalance presque irrespectueuse du plus jeune, sachant très bien qu'aller à l'encontre des instincts de dominance de l'alpha ne ferait que le faire sortir de ses gonds. Mais peut-être était-ce une nécessité, après tout. Il croisa le regard du plus jeune, lui offrant une simple œillade songeuse en guise de réponse avant de tourner ses yeux dorés vers le nouvellement transformé qui semblait à deux doigts d'exploser, la colère, la frustration et cette incessante énergie presque visibles sous sa peau. Il pouvait sentir comme un parfum le regret et la culpabilité autours de lui, s'ajoutant à ce besoin d'action. Il savait qu'il avait sans doute besoin de faire sortir ces émotions plutôt que de les garder en lui. Lui répéter de se calmer était sans doute une solution temporaire, il le réalisait maintenant. Ce n'était pas ce dont il avait besoin. « Attend un peu, Brandon. » fit-il d'un ton un peu gardé, calme mais ferme. Il se rapprocha rapidement et s'interposa entre les deux, un éclat dangereux dans les yeux. « Je crois qu'il y a une façon efficace de finir cette chambre et d'aider monsieur déprime ici présent à laisser sortir ses... émotions. » Il fit sortir ses griffes et frappa les morceaux de bois qu'il tenait avant qu'il ne puisse réagir, attrapant son col pour le balancer contre la table de chevet encore en bon état, le meuble cédant sous le poids du loup-garou. « Come at us. Montre nous ce que tu as dans le ventre. » lui lança-t-il dans un grondement plus animal qu'humain.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AVATAR : jay park.
STORYTALES : 802
ICI DEPUIS LE : 05/09/2016
POINTS : 531
AGE IS JUST A NUMBER : 29
I'M FEELING LIKE : le coeur au bord des lèvres.
LIFESTYLE : l'art est son métier ; il marque le corps de créatures de l'ombre avec son encre démoniaque. nouvellement alpha, il gère aussi parallèlement une meute aux allures meurtries.
DEPTHS OF MY HEART : le néant. son coeur n'a de la place que pour une famille qu'il a tissé lui-même.
DIRTY LITTLE SECRETS : uc.
Voir le profil de l'utilisateur




Hwan Nolan
gloomy admin.
20.02.17 5:50
From pieces of broken memories
Brandon & Zachary & Nolan
the house was awake, the shadows and monsters, the hallways, they echoed and groaned. i sat alone in bed til the morning and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

« Je te dis ça parce que t'as l'air de croire qu'on s'attend à ce que tu sois son copié-collé. » il avait d’abord penché la tête en entendant ses prétentions, confus au premier abord, incertain de savoir ce qui avait déclenché cette pensée chez le cadet dans son attitude. Devenir une copie conforme de Keaton n’était, n’avait jamais été dans ses plans. Se trouver dans cette position n’avait jamais été dans ses plans non plus. Devenir alpha, encore moins. Mais au travers de toutes ces possibilités, toutes ces fausses accusations, celle-là était la pire. « Bordel, utilise les trois neurones qu'il te reste. » la suite le fit rire, mais sans plaisir, sans une once d’amusement. Même si la suite de son monologue paraissait, il en était certain, tout-à-fait prometteuse, la plupart de ses mots ne firent que lui passer sous le nez, sans sens particulier, ni intérêt à ses yeux. Ses griffes, elles, par contre, avaient eu raison de lui, ses yeux s’illuminant, un éclair de douleur le traversant furtivement alors qu’elles s’enfonçaient dans sa chair pour le relâcher presque aussitôt, le repoussant d’un geste sec. « Tu vas faire carrière en voyance avec des conneries pareilles ? » répondit-il avec un rictus. Honnêtement, l’absurdité de ses théories était telle qu’il n’avait rien à lui proposer en retour, rien d’autre que du mépris. Pourquoi pas lui balancer qu’il avait organisé la fête, avec ça ? « J’ai sûrement soudoyé un démon avec mes pouvoirs terrifiants de mundane pour le mettre à mort, avec ça, champion. » Sa réplique, cependant, ne l’avait pas surpris plus que ça. Il ne s’était pas attendu à ce qu’il croise les bras et lui dise amen, après tout. En l’occurrence, ce qui le fit sortir les griffes à son tour fut plutôt l’attitude du bêta lorsqu’il plaqua sur son torse les vestiges d’un des meubles démolis, lui ordonnant de terminer le travail qu’ils avaient entamé. Le semblant de calme qu’il eut récupéré jusque-là s’évanouit alors, explosa en milles miettes avant que Zac n’apparaisse dans son champ de vision et l’empêche de commettre quelconque geste, regrettable ou pas. Ses crocs poussèrent instinctivement lorsqu’il jeta les bouts de bois au sol, plus par surprise que par sentiment de menace au départ, mais ce fut bientôt une douleur lancinante qui le força à se transformer, les débris sous lui se brisant et l’écorchant sur une bonne partie de son corps. À nouveau confus dans un premier temps, il se redressa, croisant le regard empreint de menace, de défi de Zachary. come at us. Il plissa les yeux et serra les poings tandis qu’il lui demandait de lui montrer ce qu’il avait dans le ventre, et même s’il avait du mal à comprendre le soudain revirement de situation, il ne chercha pas à comprendre plus longtemps et ne posa pas plus de questions.


Son cœur battait à tout rompre, jusqu’à lui en donner l’impression d’être sur le point de lui fendre la poitrine, mais chaque pas le rapprochant des deux autres loups lui semblait satisfaisant. Si le temps sembla s’être arrêté l’espace de quelques secondes, la suite fut trop rapide pour qu’il ne prenne conscience de ses gestes. Il s’était rué vers eux, sans chercher à savoir s’il agrippait Brandon ou Zachary, la frustration et la soif de dépenser l’énergie démoniaque le hantant comme seule motivation en tête. Il sentit ses griffes s'enfoncer dans la chair de l'un, puis le vêtement de l'autre se déchirer sous ses doigts, les poussant tous les deux vers le mur, découvrant une force qu'il n'avait, jusque-là, jamais exploitée encore.  
Made by Neon Demon


hrp:
 


keep it locked down

LIGHT THAT SMOKE, GET ONE FOR GIVING UP ON ME &ONE JUST CAUSE THEY'LL KILL YOU SOONER THAN EXPECTED. I HOPE YOU CHOKE ON THOSE WORDS, THAT KISS, THAT BOTTLE - LET'S PLAY THIS GAME CALLED WHEN U CATCH FIRE, I WOULDN'T PISS TO PUT YOU OUT •• ALASKA  
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
from pieces of broken memories. (bzn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ~~ Kairi...Broken Memories [FINIE]
» Pieces detachees - GW
» The Best Memories With Memories
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Upon Us :: Ulsan City :: North
the socialite.
-
Sauter vers: